Getty Images

Ligue 1 - Amiens-PSG (0-3) : "Guingamp, c’était un accident, on n’est pas invincibles"

"Guingamp, c’était un accident, on n’est pas invincibles"

Le 12/01/2019 à 21:34Mis à jour Le 12/01/2019 à 22:48

LIGUE 1 – Trois jours après avoir été éliminé par Guingamp en quart de finale de la Coupe de la Ligue, Paris s’est repris en s’imposant à Amiens (0-3), lors de la 20e journée. On ne dira pas que le club de la capitale s’est rassuré parce qu’il n’était pas inquiet du revers de mercredi. La seconde partie de saison reprend à peine et le PSG est conscient de ne pas être à 100%.

Mercredi, le PSG a perdu un match de Coupe de la Ligue. Comme ça faisait un certain temps que cela ne lui était pas arrivé, l'événement a été très largement souligné et commenté. Samedi après-midi, à Amiens, Paris a redressé la barre en gagnant sur la pelouse du 17e du championnat. Pas un exploit. C'est l'inverse qui aurait fait désordre. Et ça, les acteurs parisiens du match l'avaient bien en tête en pénétrant sur la pelouse du stade de La Licorne. Ils n'ont pas livré le match de l'année, ce qui tombe bien puisque ce n'était pas celui-là, mais ont quitté la Somme avec trois points de plus dans la musette. Ils vont pouvoir s'envoler au Qatar parfaire leur préparation de seconde partie le cœur léger.

Mais le Paris Saint-Germain était-il au moins inquiet par cette défaite face à Guingamp mercredi ? Pas plus qu'il n'est rassuré d'avoir ouvert la phase retour par une victoire. "On a perdu mais c'était aussi un match bizarre. On a parlé des choses à améliorer après le match, on a aussi parlé des bonnes choses contre Guingamp. Ce n'est pas toujours facile pour mon équipe, a expliqué Thomas Tuchel. Qu'est-ce qu'on peut gagner dans un match contre Guingamp ? Rien. On a tout à perdre. Si on gagne 1-0, tout le monde dira : 'seulement 1-0 contre Guingamp au Parc des Princes...' Personne ne dira bravo. L'équipe a bien réagi." Point barre.

" Il faut plus de temps pour revenir au top niveau"

Le PSG n'a pas été parfait, samedi. Ça non plus, Thomas Tuchel ne s'en formalise pas. "Il ne faut pas oublier qu'on n'a qu'une semaine d'entraînement, et une semaine avec trois matches, ce n'est jamais facile", a-t-il rappelé, bientôt suivi par Thiago Silva. "Ce n'était pas un super match comme nous sommes habitués à le faire mais je crois que c'était quand même un bon match de notre part, surtout la deuxième période. Pas parce qu'on a marqué trois fois, mais dans la façon de jouer, c'était mieux et on a mérité ce résultat", a analysé le capitaine parisien.

Vidéo - 20e j. - Thiago Silva sur Rabiot : "Il est indispensable"

00:33

Quid de Guingamp ? "C'est un accident, parfois ça arrive, on n'est pas une équipe invincible. Le plus important c'est de relever la tête, de gagner le prochain match. C'était important pour la confiance de gagner". Le PSG l'a fait et, maintenant, va se mettre en configuration Manchester United. Trois matches en six jours au début du mois de janvier (Pontivy en Coupe de France, Guingamp en Coupe de la Ligue et Amiens en Ligue 1), ça ne pouvait pas être parfait. "Il faut plus de temps pour revenir au top niveau, mais petit à petit on va y revenir, c'est sûr. En début de saison, on était au top en septembre-octobre donc ça a pris un peu de temps pour être bon et ça ne sera pas différent en deuxième partie de saison."

Pour faciliter le processus, Paris entame son stage de quatre jours au Qatar avec une forme de gourmandise. Chez les joueurs comme dans le staff. "Il y a un long voyage, mais on aura le soleil, on aura quatre jours pour faire des entraînements et ça sera bien car on n'a pas de match durant la semaine donc il y a beaucoup de temps pour améliorer les choses", se satisfait Julian Draxler. Son compatriote et coach Thomas Tuchel ne dit pas autre chose : "On a la possibilité de faire cinq entraînements dans une atmosphère tranquille, avec une bonne météo, sur des excellents terrains. C'est bien pour nous. On peut s'entraîner pour trouver nos automatismes, pour créer une atmosphère spéciale pour être prêt pour la phase suivante." La phase suivante, ce sera samedi face à… Guingamp au Parc. Une vraie occasion de voir s'il y a du mieux.

Vidéo - Neymar et Mbappé déjà buteurs, Draxler subtil : le résumé de Pontivy - PSG (0-4)

02:43
0
0