Getty Images

Et maintenant, le casse-tête des gardiens

Et maintenant, le casse-tête des gardiens
Par Eurosport

Le 06/06/2019 à 09:12Mis à jour Le 06/06/2019 à 15:12

LIGUE 1 - Le départ de Gianluigi Buffon est une nouvelle équation à résoudre pour le Paris Saint-Germain. Les prochaines semaines diront si la direction du club va une nouvelle fois tout changer au poste de gardien de but. Ou si elle va enfin accorder toute sa confiance à Alphonse Areola.

Pour peu que l'une de ses superstars offensives quitte le club cet été, le PSG pourrait avoir à renforcer toutes ses lignes. On savait le champion de France à la recherche d'un milieu de terrain depuis des lustres. Sa fin de saison a démontré qu'il avait aussi besoin d'un défenseur central supplémentaire. Mercredi, l'annonce du départ de Gianluigi Buffon a aussi semé le doute autour du poste de gardien de but.

Vidéo - Matuidi évoque la rupture PSG - Buffon : "Gigi a pris ses responsabilités"

00:48

Quel numéro un la saison prochaine ?

Thomas Tuchel a choisi de mettre fin à une rotation des gardiens qui ne pouvait pas, sportivement, durer plus longtemps. Buffon a décidé de partir et sa décision traduit certainement son refus d'endosser le rôle de numéro deux. L'installer dans la peau du titulaire aurait été un non-sens, compte-tenu de son âge (41 ans). Et cela aurait, de facto, entraîné le transfert d'Alphonse Areola.

Vidéo - Guérin : "Areola représente l’avenir, il faut lui faire confiance"

02:19

L'international de l'équipe de France est donc conforté. Reste à savoir s'il le sera jusqu'au 2 septembre prochain, date de la fermeture des principaux marchés européens - seul le mercato anglais sera bouclé dès le 8 août. Pour lui, bénéficier de ce statut serait une nouveauté : il n'a jamais eu toute la confiance de ses dirigeants, qui n'ont cessé de lui chercher une véritable concurrence. Et la cherchent encore : mercredi soir, Marca assurait que le club avait entamé des discussions avec le Real Madrid pour transfert de Keylor Navas.

Plutôt une pointure ?

Ces dernières semaines, plusieurs médias britanniques ont aussi révélé qu'Antero Henrique entretenait toujours des contacts avec l'entourage de David De Gea, le gardien de Manchester United. Le désastre sportif des Red Devils, non-qualifiés pour la prochaine Ligue des champions, et la situation contractuelle de l'international espagnol, dont le bail expire en 2020, font de lui le portier du gratin le plus vulnérable.

Vidéo - On vous dit pourquoi : De Gea au PSG, c’est peu probable

02:18

La tentation est grande. Mais les moyens ne sont plus illimités. Pour se l'offrir, Paris devra trancher une bonne partie des 120 millions d'euros hors ventes dont il dispose, selon RMC Sport, pour renforcer l'ensemble de son effectif. Stratégiquement, l'idée serait irréfléchie, puisque les priorités de recrutement concernent l'entrejeu. Politiquement, elle renforcerait l'image de la superpuissance parisienne. Ce que les dirigeants parisiens adorent.

Quelle doublure ?

Il y a la solution de la facilité, menant à Kevin Trapp. Prêté à l'Eintracht Francfort cette saison, le portier allemand a bouclé un exercice convaincant. C'est justement la raison pour laquelle il est inconcevable de l'imaginer se contenter d'un statut de remplaçant, alors qu'il avait déjà exprimé son mal-être en 2017/2018. Avec Areola, Paris possèderait deux portiers dont le niveau et les ambitions sont similaires, et s'exposerait à une nouvelle conjoncture malsaine, où l'un sera réclamé à la première boulette de l'autre.

Kevin Trapp von Eintracht Frankfurt

Kevin Trapp von Eintracht FrankfurtGetty Images

La solution la plus évidente consisterait à se séparer définitivement de l'Allemand, qui dispose de nouveau d'une valeur marchande intéressante, et de trouver un véritable numéro deux. Soit en faisant confiance au jeune Sébastien Cibois, soit en trouvant un joueur d'avenir à ce poste. Le mois dernier, L'Equipe évoquait la piste menant à Marcin Bulka, portier polonais de 19 ans. Preuve que le PSG a poussé sa réflexion.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0