Getty Images

Avec Nike, le PSG prend de la hauteur en Europe… mais reste loin des sommets

Avec Nike, le PSG prend de la hauteur en Europe… mais reste loin des sommets

Le 28/06/2019 à 15:33Mis à jour Le 28/06/2019 à 15:34

LIGUE 1 - Le Paris Saint-Germain vient d’officialiser un contrat record avec l’équipementier Nike jusqu’en 2032. Cet accord devrait rapporter près de 80 millions d’euros par an au club de la capitale selon L’Equipe. De quoi placer le PSG loin, très loin devant les autres clubs français, et d’en dépasser certains en Europe. Mais pas tous.

C’est bien simple, en France, le PSG est loin, très loin devant les autres. L’Olympique de Marseille vient de changer d’équipementier et est passé chez Puma lors de la saison 2018-2019 pour un contrat estimé à environ… 15 millions d’euros par an. En octobre dernier, l’Olympique Lyonnais, lui, a officialisé une prolongation avec Adidas, alors qu’un contrat de 100 millions d’euros sur dix ans (soit 10 millions par an) courait jusqu’en 2020. La somme a sûrement été renégociée, mais devrait rester encore bien en-deca de ce que touche le PSG.

Julian Draxler bei PSG

Julian Draxler bei PSGGetty Images

L’équipementier à défaut du sport

En Europe, le club de la capitale, avec ce nouveau contrat, rejoint et même dépasse certains clubs historiques comme Arsenal qui touche, depuis 2019, 70 millions d’euros par an de la part d’Adidas. Si le chiffre de 80 millions d’euros par an est confirmé, le PSG dépasserait même Manchester City et ses 75 millions d’euros annuels de Puma. Le Bayern et la Juventus sont relégués loin derrière, avec respectivement 61,6 millions d’euros et 51 millions d’euros de la part d'Adidas.

Trois clubs restent devant le PSG. Manchester United, qui touche environ 95 millions d’euros par an d’Adidas. Et les deux ogres espagnols, tout simplement inatteignables : 120 millions annuels pour le Real Madrid (Adidas) et… 155 millions annuels pour le FC Barcelone (Nike). Cet accord avec la marque au swoosh marque la volonté affichée du PSG de s’imposer comme l’un des plus grands d’Europe, à défaut - pour le moment - de briller par les résultats sportifs.

Neymar lors de la rencontre entre le PSG et Nice, le 4 mai 2019

Neymar lors de la rencontre entre le PSG et Nice, le 4 mai 2019Getty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0