Getty Images

Ligue 1 : Bordeaux s'incline 2-0 contre Strasbourg pour son premier match de la saison

Un petit Bordeaux se fait surprendre par Strasbourg

Le 12/08/2018 à 18:57Mis à jour Le 12/08/2018 à 20:11

LIGUE 1 - Réduits à dix dès la 13e minute de jeu après l'expulsion de Pablo, les Girondins de Bordeaux se sont inclinés 2-0 contre le Racing Club de Strasbourg sur leur pelouse. En manque d'inspiration offensive, les Bordelais démarrent mal leur saison de L1. De son côté, grâce aux réalisations de Sissoko (68e) et de Da Costa (78e), le Racing réalise une belle performance.

Pendant quasiment 80 minutes, Strasbourg a évolué en supériorité numérique après l'expulsion précoce de Pablo (13e). Et logiquement, les Strasbourgeois en ont profité pour s'imposer à Bordeaux (0-2). Ils ont fait la différence en seconde période grâce à des buts d'Ibrahima Sissoko (68e) et de Nuno Da Costa (78e). Cette victoire permet au Racing de se placer provisoirement au pied du podium, à la quatrième place, alors que les Bordelais se classent dix-huitièmes avant de se replonger, jeudi, dans la Ligue Europa avec une manche retour contre le FK Mariupol pour accéder aux barrages de la C3.

Sur le papier, Bordeaux s'avançait pour cette première journée avec un certain avantage athlétique compte tenu de son début de saison anticipé, rythmé par trois matchs de Ligue Europa (les deux du 2e tour de qualification contre le FC Ventspils, 0-1, 2-1, et le 3e tour aller face au FK Mariupol, 1-3). Surtout face à une équipe de Strasbourg chamboulée par le mercato et qui alignait pas moins de six recrues au coup d'envoi. Mais les plans bordelais sont tombés à l'eau dès la treizième minute. Avec une double erreur de Benoît Costil et de Pablo, sanctionnée par un carton rouge direct pour le défenseur brésilien, coupable d'avoir accroché Ludovic Ajorque en position de dernier défenseur.

Un second but somptueux dans sa construction

Progressivement, le Racing a commencé à profiter de cet avantage en se montrant dangereux face au but adverse (30, 31e, 36e, 41e). La sortie d'Ajorque – remplacé par Nuno Da Costa (34e) - , touché à l'épaule gauche sur l'action de l'expulsion de Pablo, n'y a rien changé. A force de plier, la défense bordelaise a fini par rompre. Sur un corner de Dimitri Liénard, Ibrahima Sissoko a ouvert le score du pied gauche (0-1, 68e) pour entamer de la meilleure des manières son aventure avec le RCSA, lui qui est arrivé en provenance de Brest cet été. Dix minutes plus tard, les joueurs de Thierry Laurey ont offert une superbe séquence à une touche de balle conclue par Da Costa pour inscrire le second but (0-2, 78e).

Le nouveau gardien de Strasbourg, Matz Sels, transfuge de Newcastle, a passé une fin d'après-midi relativement tranquille. Seulement deux alertes en fin de première période (45e+1, 45e+2) alors que ses coéquipiers auraient pu repartir du Matmut Atlantique avec un score plus large, à l'image du poteau trouvé par Liénard sur coup franc (75e). Bordeaux n'aura pas le temps de cogiter sur cette défaite puisqu'une semaine chargée l'attend. La réception du FK Mariupol, jeudi, en troisième tour de qualification retour pour la Ligue Europa afin de valider le résultat de l'aller (victoire 3-1) et se qualifier pour les barrages. Avant de terminer, dimanche, par le derby de la Garonne à Toulouse pour tenter de décrocher sa première victoire de la saison en Ligue 1.

0
0