Football
Ligue 1

Insultes contre Lala et critique du VAR : Henry a craqué

Partager avec
Copier
Partager cet article

Thierry Henry, entraineur de l'AS Monaco

Crédit: Getty Images

ParVincent Guiraud
19/01/2019 à 22:26 | Mis à jour 20/01/2019 à 09:55
@vincentguiraud

LIGUE 1 - Thierry Henry a passé une soirée compliquée ce samedi à Louis II. Alors que son équipe se faisait étriller par Strasbourg (1-5), l'entraîneur monégasque s'en est pris verbalement à Kenny Lala, avant de critiquer fortement le VAR en conférence de presse.

En ce moment à Monaco, rien ne va. Humiliée sur sa pelouse par le Racing Club de Strasbourg, l'ASM de Thierry Henry est au plus mal. Et l'entraineur français a eu du mal à garder son sang froid face à cette nouvelle défaite. Sur le bord de la pelouse et alors que son équipe était menée 2-1 Henry a pété les plombs en insultant le joueur strasbourgeois Kenny Lala. "Oh c'est la 43e minute, la put...de ta grand-mère".

Bundesliga

Des soupçons de racisme au Bayern ? Rummenigge furieux : "Cette affaire m'énerve"

IL Y A 20 HEURES

Et après la rencontre, visiblement, le champion du monde 98 n'était pas calmé. Le coach monégasque s'en est pris à la VAR "qui ne fonctionnait pas". "J'ai un scoop pour vous !", a lancé Henry en entrant dans la salle de conférence de presse du Stade-Louis-II de Monaco après l'humiliation. "Il y a une faute sur Rony Lopes dans la surface alors qu'il y a 2-1, a poursuivi Henry. Le quatrième arbitre (Gaël Angoula) me dit : 'Je suis vraiment désolé, M. Henry, la VAR ne fonctionne pas.'"

"Il y a 10.000 fois penalty sur Rony Lopes. Alors moi, j'aimerais bien savoir pourquoi la VAR ne fonctionnait pas pour Monaco. Et elle s'est remise à fonctionner juste après! Bizarre. (...) Là, c'est un peu trop. Il faut qu'on m'explique pourquoi elle ne fonctionnait pas sur un penalty flagrant", a-t-il enchaîné. Peut-on résumer la défaite à une erreur d'arbitrage ? "Oui, a rétorqué Henry. A ce moment-là, oui. Parce que à 10, on revient sur une équipe qui commence à douter."

A la question de savoir si c'était pour cela qu'on l'aurait vu proférer des insultes, il a répondu: "Oui". "J'ai dit quand même : 'Il faut arrêter, c'est un peu trop !' On se bat un peu contre tout. Mais s'il y a ça aussi en plus, on arrête !" Des déclarations et des insultes qui pourraient lui coûter cher. Et qui n'arrangeront certainement pas la situation délicate que traverse actuellement l'AS Monaco.

21e j. - L'énorme coup de gueule d'Henry contre le VAR

00:04:02

The Emirates FA Cup

Pas de "replays" en 2020-2021 : La Fédération anglaise allège le calendrier

IL Y A 21 HEURES
Ligue 1

Kovac impose sa loi et écarte une dizaine de joueurs à Monaco, dont Keita Baldé et Jemerson

IL Y A UN JOUR
Dans le même sujet
FootballLigue 1MonacoStrasbourg
Partager avec
Copier
Partager cet article