Getty Images

Ligue 1 - Lyon - Strasbourg (2-0) : Le trio Traoré-Depay-Terrier a réussi son test

Diesel mais efficace, le trio Traoré-Depay-Terrier a réussi son test

Le 25/08/2018 à 00:26Mis à jour Le 25/08/2018 à 09:47

LIGUE 1 - Principaux acteurs du succès de l'Olympique Lyonnais face à Strasbourg, vendredi soir au Groupama Stadium (2-0), Memphis Depay, Bertrand Traoré et Martin Terrier ont envoyé des signaux très positifs à Bruno Genesio. Préférés à Nabil Fekir et Houssem Aouar, Traoré et Terrier ont réussi leur test. Depay a, lui, montré des choses positives dans l'axe.

Après la déroute à Reims la semaine dernière, Bruno Genesio a fait quelques choix forts pour la réception de Strasbourg, conclue sur une huitième victoire de rang en Ligue 1 au Groupama Stadium (2-0). En plus de ne pas titulariser Nabil Fekir, de retour dans le groupe après un début de saison retardé par le succès de la France à la Coupe du monde, le coach de l’Olympique Lyonnais a décidé de laisser sur le banc Houssem Aouar, en difficulté sept jours auparavant et Mariano Diaz, en panne de confiance ces dernières semaines.

Il a donc articulé son attaque autour d’un trio composé de Memphis Depay, Bertrand Traoré et Martin Terrier. Après avoir passé une première période à trouver leurs marques, les trois hommes ont fini par offrir la victoire à leur équipe en étant décisif dans leur registre.

Martin Terrier : la surprise du chef

Bruno Genesio n’avait pas forcément fait un cadeau à Martin Terrier en lui offrant sa première titularisation face à son ancienne équipe. Respectueux, il n’a d’ailleurs pas voulu célébrer son but alors qu’il venait de libérer les siens après une quarantaine de minutes très compliquées. Lui, en revanche, n’aura pas démérité dans ce gros temps faible lyonnais. Discipliné dans son couloir gauche, jamais avare en repli défensif, il a fait parler sa réussite et son sang froid lors de l’ouverture du score alors que la passe de Ferland Mendy ne semblait pas lui être destinée. Son opportunisme a été justement récompensé.

En seconde période, il est à l’origine du second but en participant à la contre-attaque conclue par Traoré. Il aide à la récupération après un corner mal tiré par Strasbourg puis se fend d’une avant-dernière passe astucieuse en une touche pour décaler parfaitement Memphis. Autant dire qu’il peut se montrer très précieux, aussi, dans la construction. "J'ai bien débuté et j'espère que cela va continuer ainsi", a souligné l'ancien joueur de Strasbourg. "Ce but représente beaucoup de fierté car je suis quelqu'un qui travaille énormément. J'avais été efficace en pré-saison et je pense que je méritais d'avoir débuté la rencontre. J'ai saisi ma chance. (...)"

Bertrand Traoré : enfin régulier

Bertrand Traoré est bel et bien en train de confirmer. Très en vue lors de la préparation, l'ancien de l'Ajax a fait dans la continuité de son bel été face à Strasbourg. Capable de percuter et de provoquer, souvent disponible dans la surface de réparation et jamais le dernier quand il s’agit de prendre sa chance, l’ailier a trouvé le parfait équilibre entre prise d'initiatives et jeu collectif. Il a surtout eu la lucidité de concrétiser le temps fort lyonnais en sublimant une passe de Memphis Depay lors du second acte.

Comme Terrier, il n’a pas tremblé au moment de conclure et prouvé qu'il avait lui aussi la carrure d'un titulaire. S’il continue d’affiner sa finition, il sera une sacrée arme offensive dans l’effectif lyonnais. Impliqué dans le projet de jeu de son équipe , l'ailier a d'ailleurs passé un discours 100% collectif après la rencontre. "C'était important de rebondir. Nous avons su corriger ce que nous n'avons pas su faire à Reims. Je suis content de la victoire", a-t-il souligné. "Nous avons su rester patients face à une équipe qui défendait bas. Nous avons toujours été confiants en nos qualités, mais c'est à nous de continuer à faire les efforts les uns pour les autres."

Bertrand Traoré lors de Lyon - Strasbourg / Ligue 1

Bertrand Traoré lors de Lyon - Strasbourg / Ligue 1Getty Images

Memphis Depay : brouillon mais décisif

Memphis Depay a fait du Memphis Depay. Titularisé dans l'axe et non sur un côté ou derrière deux attaquants (dans un système en 4-3-1-2), le Néerlandais n'a pas tout bien fait, mais il a mis du cœur à l'ouvrage. Imprévisible, il a beaucoup décroché, s’est entêté à passer par l’axe et s’est parfois un peu trop emmêlé les pinceaux en effectuant des contrôles très limites. Mais l'ancien du PSV a des atouts à revendre : en plus de ses corners toujours très compliqués à lire et de sa force de frappe sur les coups francs, l’ancien joueur de Manchester United a démontré qu'il faisait de plus en plus les bons choix.

Dans le sillage de sa fin de saison 2018/2019 canon, le Néerlandais n’a pas hésité à montrer une image collective. Cela s'est vérifié quand il a servi Traoré sur la deuxième réalisation alors que l'option de la jouer en soliste était largement envisageable. Le voilà désormais impliqué dans 21 buts en Ligue 1 sur l’année calendaire. Personne ne fait mieux. Et ce sont ses partenaires qui en profitent. Ce Memphis version 2018 c'est celui qu'il faut à l'OL.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0