Getty Images

Ligue 1 : Montpellier tombe à Angers, l'ASSE s'élève contre Reims

Montpellier tombe à Angers, l'ASSE s'élève contre Reims
Par Eurosport

Le 10/11/2018 à 21:56Mis à jour Le 10/11/2018 à 22:03

LIGUE 1 - En concédant à Angers sa première défaite (1-0) depuis trois mois, le MHSC voit sa place de 3e menacée par l'Olympique Lyonnais et l'ASSE, tous deux vainqueurs samedi. Toulouse, qui n'a plus connu le succès depuis début septembre, a perdu contre Amiens (0-1). Nice a difficilement arraché la victoire à 11 contre 9 sur le terrain du Nîmes Olympique.

Toulouse FC - Amiens SC : 0-1

Toulouse n'y arrive plus. Très bon au mois d'août, le club haut-garonnais a enchaîné un neuvième match sans victoire en championnat face à Amiens (0-1). Volontaire mais maladroit et brouillon le TFC a perdu contre le cours du jeu, mais il a payé cher son manque d'efficacité. Le VAR a également mis son petit grain de sel : il a refusé le but de l'égalisation à Max-Alain Gradel à la 68e minute avant de ne pas accorder deux penaltys aux locaux (90e+5 et 90e+7). Le même Gradel a vu son coup de tête être repoussé par Régis Gurtner dans le temps additionnel (90e+4). La fin de match, complètement folle, valait le détour au Stadium.

Ce qu'on en retient : Le but d'Alexis Blin (27e) a offert à Amiens son premier succès à l'extérieur cette saison.

SCO Angers - Montpellier Hérault : 1-0

Le dauphin rend déjà son tablier. Beau deuxième derrière le PSG après son large succès face à Marseille à La Mosson (3-0) le week-end dernier, le MHSC n'a pas été capable d'enchaîner sur la pelouse d'Angers, samedi (1-0). Plutôt maladroite et peu inspirée, la formation de Michel Der Zakarian est passée à côté de son match. C'est Romain Thomas qui a offert le succès aux joueurs du SCO en plein cœur de la seconde période (70e).

Ce qu'on en retient : Montpellier pouvait profiter du nul du LOSC vendredi pour prendre ses distances. Raté, le voilà chassé par Lyon (24 points) et l'ASSE (23 points).

Nîmes - OGC Nice : 0-1

Mais quelle mouche les avait piqués ? Les Nîmois se sont autodétruits devant leur public. Les expulsions de Maouassa (20e) et d'un Landre (45e) en mode boucher ont ruiné les chances des hommes de Blaquart. Contraints de jouer à neuf contre onze pendant toute la seconde période, ils ont logiquement fini par plier, sur un but de Youcef Atal à l'heure de jeu. Pas la victoire du siècle pour les Aiglons, mais c'est la troisième de suite et cela ne leur était plus arrivé depuis le printemps 2017. Nice, provisoirement 6e, n'a jamais été aussi bien placé cette saison. En revanche, les Crocos n'en finissent plus de caler à la maison où, depuis leur tonitruante victoire contre l'OM en août, ils n'ont pris que trois points en cinq rencontres, sans jamais gagner.

Ce qu'on en retient : Patrick Vieira réclamait de la patience. Les faits sont peut-être en train de lui donner raison, et plus tôt que prévu.

AS Saint-Étienne - Stade de Reims : 2-0

Vit fait, bien fait. Les Verts n'ont pas trainé samedi soir à Geoffroy-Guichard pour faire la différence face à Reims. Comme à Nîmes il y a deux semaines, ils ont ouvert le score dès la 1re minute. Aux Costières, Mathieu Debuchy avait été passeur, pour Cabella. Cette fois, le latéral international s'est mué en buteur. Wahbi Khazri a doublé la mise à cinq minutes de la pause et l'affaire était dans le sac. Saint-Etienne s'est ensuite contenté de gérer tranquillement. Mine de rien, au tiers du championnat, l'ASSE n'a perdu qu'à Paris et à Lille et s'installe confortablement dans le Top 5. Fin de série en revanche pour Reims (9e), qui restait sur cinq matches sans défaite.

Ce qu'on en retient : Les Verts sont prêts pour le derby brûlant à Lyon après la trêve.

Mathieu Debuchy, Romain Hamouma (ASSE)

Mathieu Debuchy, Romain Hamouma (ASSE)Getty Images

0
0