Getty Images

Caen met les choses au clair : Courbis reste l'assistant de Mercadal

Caen met les choses au clair : Courbis reste l'assistant de Mercadal
Par AFP

Le 29/03/2019 à 21:35

LIGUE 1 - Caen a publié un communiqué vendredi soir pour rappeler que Rolland Courbis restait l'adjoint de l'entraîneur Fabien Mercadal. Courbis avait laissé entendre plus tôt en conférence de presse qu'il avait pris le contrôle de l'équipe première. Ce qu'il a lui même démenti sur RMC.

Il y avait manifestement de la friture sur la ligne dans la communication de Caen vendredi. A tel point que le club normand s'est fendu d'un communiqué vendredi soir pour mettre les choses au point. "Le club tient à rappeler que Fabien Mercadal est l’entraîneur numéro un de l’équipe professionnelle et affirme que la position de Rolland Courbis est similaire à celle confiée à son arrivée mi-février : assister et aider Fabien Mercadal à maintenir les 'bleu et rouge' en Ligue 1 Conforama au travers son expérience", indique le communiqué.

Courbis est également intervenu sur RMC pour revenir sur ses propos tenus plus tôt en condérence de presse. "On prend toutes les décisions en accord avec le staff et ils me font gagner beaucoup de temps dans ma mission. C’était une erreur de ma part de vouloir donner des précisions alors que j’ai les mêmes fonctions que depuis mon arrivée. J’ai appris à connaître les joueurs et le club", a déclaré Courbis, cité dans le communiqué de Caen.

Durant sa conférence de presse, Courbis avait pourtant laissé entendre qu'il s'était emparé des rênes du Stade Malherbe de Caen. Arrivé fin février au club normand en tant que conseiller de Fabien Mercadal, l'ancien entraîneur de Montpellier s'était auto-proclamé le nouveau boss de la lanterne rouge de Ligue 1.

"À la question 'qui décide entre Fabien et moi ?', jusqu'à la trêve, c'était tous les deux. Huit fois sur dix, on était d'accord (...) et si on a un désaccord sur un cas, il faut qu'il y en ait un qui décide et celui qui décide, c'est moi jusqu'à la 38e journée", avait-ill affirmé. Si jusqu'à aujourd'hui j'avais 90% des responsabilités, là, aujourd'hui, j'en ai 100%", a-t-il encore ajouté.

Beaucoup de bruit pour rien

Un discours tenu alors qu'il s'était présenté pour la première fois à la place de l'entraîneur en conférence de presse avant le match de la 30e journée à Monaco, dimanche. Le technicien avait expliqué qu'en accord avec Mercadal, il s'était donné jusqu'à la trêve internationale pour mieux connaître le groupe avant prendre entièrement la direction technique du groupe. Là je n'ai pas la prétention de connaître le groupe de A à Z, mais (...) on peut penser que je connais assez bien le groupe pour l'utiliser au mieux", avait-il précisé. Courbis avait aussi estimé que l'équipe avait "une marge de progression intéressante, mais plus beaucoup de temps pour l'utiliser, cette marge de progression".

Le club a ainsi tenu à éteindre l'incendie allumé, a priori involontairement, par Courbis durant sa conférence de presse. Beaucoup de bruit pour rien donc, même si cette cacophonie est loin d'être idéale pour les joueurs caennais. Dernier au classement après avoir pris seulement deux points en 2019, Caen jouera très gros face à Monaco. Avec Mercadal à sa tête.

Rolland Courbis et Fabien Mercadal
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0