Getty Images

Ligue 1 - Strasbourg s'impose à Toulouse (1-2) et grimpe à la 6e place

Le joli coup de Strasbourg

Le 13/01/2019 à 18:58Mis à jour Le 13/01/2019 à 19:42

LIGUE 1 - Excellente opération pour Strasbourg. Très réaliste, le club alsacien est allé chercher un précieux succès face à Toulouse (1-2), dimanche, sur la pelouse du Stadium, et a enchaîné avec un troisième succès de rang toutes compétitions confondues. Porté par les réalisations de Ludovic Ajorque (17e) et Ibrahima Sissoko (64e), auteur du but de la victoire, le RSC grimpe à la 6e place.

Strasbourg frappe un grand coup. Dimanche, dans le cadre de la 20e journée de championnat, les hommes de Thierry Laurey ont décroché une précieuse victoire, au Stadium municipal, sur le terrain de Toulouse (1-2). Grâce à des buts de Ludovic Ajorque (0-1, 17e) et Ibrahima Sissoko (1-2, 64e), les Strasbourgeois grimpent provisoirement à la 6e place du classement de Ligue 1, deux points devant l'Olympique de Marseille (9e), qui joue dimanche soir face à Monaco au Vélodrome (21h00), et à quatre unités du podium.

Pourtant, tout avait bien commencé pour le TFC. Incapable de gagner à domicile en championnat depuis le 24 août dernier, Toulouse avait à cœur d'offrir du spectacle à ses supporters et un résultat. D'entrée, les hommes d'Alain Casanova ont mis le feu dans la défense strasbourgeoise. Mais la tête d'Issiaga Sylla a été renvoyée par Jonas Martin, en position de dernier défenseur. Puis celle de Manu Garcia a été repoussée par Matz Sels (1re).

Acculé sur son but, Strasbourg a pourtant réussi à trouver la faille, en premier. Après une excellente combinaison avec Adrien Thomasson, auteur de sa 5e passe décisive de la saison, Ludovic Ajorque a inscrit, d'une frappe du gauche, son deuxième but de la saison (0-1, 17e). Un moment de flottement a permis à Toulouse d'obtenir un penalty. Suite à une faute de Jonas Martin sur Max-Alain Gradel, l'arbitre a visionné le VAR avant de prendre sa décision. Yaya Sanogo s'est chargé de se faire justice lui-même du droit, en prenant Matz Sels à contrepied (1-1, 29e). L'ancien buteur d'Arsenal a inscrit dimanche son septième but en Ligue 1 en 2018/2019. Le septième à domicile.

Strasbourg, la belle semaine

Ne pouvant se satisfaire de ce résultat, Strasbourg a remis le pied sur l'accélérateur, dès l'entame de la seconde période. Adrien Thomasson a tenté de se mettre en évidence de loin, du droit, mais Baptiste Reynet ne s'est pas fait surprendre (49e). Dans la foulée, Ludovic Ajorque a manqué de peu le doublé mais l'attaquant strasbourgeois est venu buter sur Baptiste Reynet, malgré sa frappe du droit (51e). En face, Matz Sels s'est également mis en évidence en détournant en corner, une magnifique reprise du gauche de Steven Moreira, idéalement servi en retrait par Mathieu Dossevi (62e).

Finalement, Ibrahima Sissoko a permis aux siens de reprendre l'avantage au score (1-2, 64e) suite à un coup de tête consécutif à un corner. Un maigre avantage que les Alsaciens ont réussi à conserver jusqu'au bout, et qu'ils auraient même pu aggraver si Nuno da Costa avait gagné son duel face à Reynet (90e+2). Côté TFC, Max-Alain Gradel a beaucoup tenté mais très peu cadré ou a alors trouvé sur sa route un Matz Sels impérial (87e). Après deux victoires consécutives toutes compétitions confondues, Toulouse, 14e, est retombé dans ses travers. Même en souffrant, Strasbourg a confirmé son succès face à Lyon en Coupe de la Ligue. Strasbourg, c'est le tube de l'hiver.

Yaya Sanogo, Jonas Martin et Matz Sels lors de Toulouse - Strasbourg en Ligue 1 le 13 janvier 2019
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313