Getty Images

Tuchel : "Je suis là mais si ça change, ce ne sera pas de mon fait"

Tuchel : "Je suis là mais si ça change, ce ne sera pas de mon fait"

Le 25/05/2019 à 00:25Mis à jour Le 25/05/2019 à 00:44

LIGUE 1 – S’il souhaite visiblement rester au Paris Saint-Germain, Thomas Tuchel n’a pas masqué une pointe d’inquiétude concernant son avenir, ce vendredi, après la défaite de son équipe à Reims (3-1).

Lorsqu’il avait été interrogé, en milieu de semaine, sur les éventuels départ de Mbappé et Neymar, Thomas Tuchel n’a pas totalement fermé la porte. Ce vendredi soir, après la défaite du Paris Saint-Germain à Reims (3-1) lors de la 38e journée de Ligue 1, le technicien allemand a aussi laissé une petite place au doute sur son propre avenir.

Sera-t-il encore sur le banc parisien la saison prochaine ? "Je le pense, a-t-il répondu. Aujourd’hui, je peux dire oui." Mais l’ancien entraîneur du Borussia Dortmund sait que tout ne dépend pas que de sa volonté. "Dans le foot, ça peut changer chaque jour, a-t-il nuancé. Vous me posez souvent la question. Je suis là. Mais si ça change, ce ne sera pas de mon fait."

Vidéo - Tuchel : "Pour moi, je suis là"

00:27

Preuve - s’il en faut - que tout n’est pas très clair au sein du club de la capitale, et qu’il existe toujours une cassure entre l’Allemand et certains membres de la direction, notamment Antero Henrique. Jeudi, le coach attendait Neymar à l’entraînement. Mais il a été désavoué par son directeur sportif, qui a autorisé le Brésilien à quitter le groupe plus tôt que prévu.

Tuchel au bord de la parano

Egalement interrogé par Canal+ sur son futur, Tuchel n’a pas su masquer une pointe de paranoïa, même en maniant l’ironie : "J’ai l’impression que tout le monde sait quelque chose que je ne sais pas !" Dans cette atmosphère un peu particulière, il a déjà pris des décisions pour le prochain exercice. D’abord pour atteindre les objectifs du club : "Il faudra être strict, retrouver notre esprit, notre manière de travailler du début de saison. On doit prendre des décisions tous ensemble, et le recrutement sera aussi essentiel."

L’Allemand en a aussi remis une couche sur l’alternance des gardiens, qu’il souhaite rompre. "On doit avoir une compétition avec un numéro un, a-t-il assuré. On décidera avant le début de la saison." Avec sa prestation à Reims, où sa responsabilité a été engagée sur deux des trois buts rémois, Gianluigi Buffon ne part pas avantagé. Il pourrait même quitter le PSG.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0