Getty Images

Ligue 1 : Toulouse et Reims se neutralisent (1-1)

Reims toujours invaincu mais freiné par Toulouse

Le 10/02/2019 à 16:47Mis à jour Le 10/02/2019 à 17:41

LIGUE 1 - Longtemps en échec, les Toulousains ont fini par trouver l'ouverture par Max-Alain Gradel pour répondre à l'ouverture du score du Stade de Reims et obtenir le nul (1-1) dimanche lors de la 24e journée. Les Champenois restent invaincus en Ligue 1 depuis début décembre.

Toulouse relève doucement la tête. Menés sur leur pelouse par Reims, les joueurs d'Alain Casanova ont su réagir en fin de match pour égaliser mais doivent se contenter d'un match nul lors de cette 24e journée de Ligue 1 (1-1). Max-Alain Gradel (81e) a répondu à Rémi Oudin (54e) et les Toulousains restent quatorzièmes du classement tandis que Reims conserve sa huitième place.

Les deux équipes pourront nourrir de réels regrets après cette rencontre qui ne s'est emballée que dans le dernier quart d'heure contrairement à leur prolifique dernier duel en seizièmes de finale de Coupe de France remporté aux tirs au but par Toulouse (4-4, 4-3). Bien organisés et plus percutants grâce à un jeu direct essentiellement basé sur la puissance de leur avant-centre Suk, les Rémois se sont montrés très prudents. Ils n'ont pas franchement osé mettre la pression sur une défense toulousaine visiblement fébrile après une élimination en huitièmes de finale de Coupe France à Nantes en milieu de semaine (2-0) et une défaite à Monaco lors de la précédente journée de Ligue 1 (2-1).

Réveil tardif pour Gradel et les siens

Mordants en ce qui concerne les duels, les Toulousains ont ainsi pu doucement prendre le contrôle du milieu de terrain et tenter de lancer quelques offensives mais, avec zéro tir cadré à la pause, le portier champenois Edouard Mendy a longtemps passé un après-midi très tranquille. En face, Baptiste Reynet a eu un peu plus de travail et n'a rien pu quand Rémi Oudin s'est présenté au point de penalty pour reprendre un centre parfait de son compère Mathieu Cafaro et signer son cinquième but de la saison en championnat (0-1, 54e).

Entré en jeu à la place de Suk à la pointe de l'attaque des visiteurs (65e) et idéalement lancé en profondeur, Boulaye Dia a su dribbler le gardien toulousain mais surtout vu Christopher Jullien revenir in extremis pour contrer son tir vers le but vide (70e). Les Violets ont évité le break et se sont soudainement réveillés à l'image de leur capitaine Max-Alain Gradel, longtemps invisible mais vif et inspiré pour enchaîner contrôle de la poitrine et reprise du gauche dans la surface adverse sur l'égalisation (1-1, 81e).

Déchaînés après ce neuvième but en L1 de l'Ivoirien cette saison, les joueurs de Casanova ont tout donné dans les dix dernières minutes mais Corentin Jean (90e+3) puis Yaya Sanogo (90e+4) n'ont pas réussi à tromper Mendy. Toulouse enchaîne un troisième match nul consécutif à domicile en championnat et n'a plus gagné sur ses terres depuis le mois d'août. Mais au moins il met fin à l'hémorragie.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313