Getty Images

Un dernier sourire pour Genesio

Un dernier sourire pour Genesio

Le 24/05/2019 à 23:03Mis à jour Le 24/05/2019 à 23:45

LIGUE 1 - Pour le dernier match de Bruno Genesio sur le banc lyonnais, où il était arrivé en décembre 2015, l'OL s'est imposé sur le terrain de Nîmes vendredi soir lors de la 38e journée. Cornet avait ouvert la marque dès la 6e mais Ripart (11e) puis Bobichon (45e) ont remis le promu nîmois devant, avant deux réalisations tardives mais décisives pour l'OL de Cornet (89e) et Ndombele (93e).

Les Gones se sont arrachés pour offrir une ultime victoire à leur coach Bruno Genesio. L'OL est allé s'imposer sur le fil sur la pelouse de Nîmes lors de la 38e et dernière journée de Ligue 1 (2-3). Il termine ainsi sa saison sur une bonne note et permet à son entraîneur de partir avec le sourire. Lyon était déjà assuré de boucler cet exercice 2018-2019 à la troisième place. Le promu nîmois finit au neuvième rang.

Tout de suite inspirés sur le plan offensif, les visiteurs lyonnais ont vite trouvé le chemin des filets adverses quand Maxwel Cornet a hérité du ballon au bout d'un contre et d'un centre de Memphis Depay avant de tromper tranquillement Paul Bernardoni (0-1, 6e). Cueillis à froid, les Nîmois n'ont pourtant pas baissé la tête. Ils souhaitaient offrir une belle soirée à leurs supporters et ont tout de suite réagi pour égaliser rapidement par l'intermédiaire de Renaud Ripart à la suite d'un coup franc et d'une déviation (1-1, 11e).

Savanier meilleur passeur

Dans cette première période ouverte et très agréable, les deux équipes ont évolué de manière entreprenante et décomplexée. Les occasions se sont succédé et les gardiens Paul Bernardoni et Mathieu Gorgelin ont pu se mettre en évidence. L'inhabituel portier lyonnais a même été sauvé par sa transversale sur une reprise de Téji Savanier (26e). Le milieu de terrain nîmois n'a pas perdu sa malice et sa vista pour autant et a eu la bonne idée de frapper un corner en retrait juste avant la pause pour permettre à Antonin Bobichon de donner l'avantage aux Crocos (2-1, 45e+3). Savanier a ainsi signé sa 13e offrande de la saison en championnat et définitivement validé son statut de meilleur passeur de l'élite.

Si la rencontre est restée ouverte en seconde période, les situations chaudes ont été plus rares car les Lyonnais n'ont plus réussi à se trouver efficacement devant. Les hommes de Bruno Genesio ont aussi affiché quelques lacunes défensives et souffert sur les nombreux coups de pied arrêtés des Gardois mais Mathieu Gorgelin a tenu bon comme sur le lointain coup franc de Téji Savanier (86e). Maxwel Cornet, lui, avait quelque peu disparu. Le gaucher, homme fort de la fin de saison de l'OL, a toutefois su revenir dans la lumière de très belle manière avec une frappe enroulée du droit qui a fait mouche (2-2, 89e).

Tanguy Ndombélé, lui, n'avait pas encore marqué le moindre but en L1 cette saison. Il a pourtant réussi à ouvrir son compteur en déviant un centre de Léo Dubois pour donner la victoire à Lyon dans le temps additionnel (2-3, 90e+3). Depuis son arrivée sur le banc lyonnais en décembre 2015, Bruno Genesio n'a pas toujours pu compter sur ses joueurs mais ceux-ci ont finalement su s'arracher pour lui offrir un joli cadeau d'adieu.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0