Getty Images

Lille-Caen : La défense, l'autre maillon fort des Dogues

La défense, l'autre maillon fort des Dogues
Par AFP

Le 27/10/2018 à 12:09

LIGUE 1 - Le LOSC ne se résume pas à son attaque incandescente, incarnée par le trio "BIP BIP" (Bamba-Ikoné-Pépé) : la défense, qui a retrouvé sa solidité cette saison, est la rampe de lancement des offensives. Le surprenant dauphin du PSG reçoit Caen samedi (20h00).

"Je suis convaincu que pour bien attaquer, il faut savoir bien défendre". Christophe Galtier peut être ravi. Les hommes de l'entraîneur de Lille ont compris le message. Si l'attaque lilloise brille de tout son éclat, la ligne arrière est loin d'être étrangère au début de saison éclatant des Nordistes. Avec huit buts encaissés, dont deux penalties, les Dogues possèdent la troisième meilleure défense du championnat, juste derrière le PSG (6) et Montpellier (7), qui avaient déjà terminé en tête de ce classement la saison dernière.

A l'inverse, Lille était l'an passé aux antipodes de ses statistiques actuelles puisque le club nordiste avait terminé troisième plus mauvaise défense de Ligue 1 avec 67 buts concédés en 38 journées. "C'est le travail de toute une équipe. Le premier rideau doit perturber les sorties adverses pour récupérer et se projeter rapidement", dissèque Galtier.

Maignan décisif

Si tout le monde défend cette année, à l'image de Nicolas Pépé, ce qui ne l'empêche pas d'être le fer de lance de l'attaque avec 7 buts et 4 passes décisives, la défense affiche beaucoup plus de garanties que la saison dernière. "J'insiste aussi sur le positionnement des joueurs qui ne sont pas concernés par l'attaque car il doivent être très vigilants et respecter un équilibre précis pour intervenir correctement", insiste le technicien nordiste. L'arrivée cet été de l'expérimenté champion d'Europe portugais José Fonte (34 ans) et son association en charnière centrale avec Adama Soumaoro, qui est "très très bonne" selon Galtier, y est pour beaucoup.

Mike Maignan

Mike MaignanGetty Images

De plus, le gardien Mike Maignan est aussi partie prenante de la réussite du Losc. Avec deux penalties repoussés et de multiples parades décisives, le portier a sauvé son équipe à plusieurs reprises. Plus concentré et rigoureux, il n'a pas commis de grossière erreur cette saison et rassure sa défense. "On sait que la charnière centrale et le gardien, cette colonne vertébrale, est toujours importante et actuellement ils sont performants donc ça donne une certaine solidité et une capacité à se projeter", explique Galtier.

La surprise Celik

Les défenseurs latéraux font aussi leur part du travail. Ainsi, Fodé Ballo-Touré, souvent à la peine l'a passé, est beaucoup plus rigoureux sur son côté gauche. "Il a fallu digérer une saison difficile. Il a été très marqué sur un plan mental. Il y a beaucoup de points à corriger et il a une marge de progression intéressante mais il s'améliore", note son entraîneur.

La très bonne surprise de l'été est le latéral droit turc Zeki Celik (21 ans), arrivé en provenance d'Istanbulspor, pensionnaire de deuxième division. "C'est la trouvaille de Luis Campos (le conseiller sportif portugais du président Gérard Lopez, ndlr), qui m'en avait parlé depuis un moment", indique Galtier. Venu pour jouer le rôle de doublure de Kévin Malcuit, il a été propulsé sur le devant de la scène après le départ à Naples de l'ancien Stéphanois. "Ses performances viennent d'un gros travail, de beaucoup de réflexion. On doit encore le faire grandir, tout est allé très vite pour lui", reconnaît son entraîneur.

Un petit bémol vient toutefois noircir le tableau, le fait d'avoir déjà concédé quatre penalties en dix matches: "il faut faire attention à nos interventions dans la surface", prévient Galtier. Face à Caen, les attaquants lillois devraient probablement être confrontés à un bloc bas, tandis que les défenseurs devront être vigilants et efficaces sur les contres adverses. "Si on arrive à tenir derrière, ça décuple la confiance", estime l'entraîneur nordiste.

Zeki Celik (à gauche) est la révélation lilloise du début de saison

Zeki Celik (à gauche) est la révélation lilloise du début de saisonGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0