Getty Images

Monaco est-il vraiment armé pour jouer le maintien ?

Monaco est-il vraiment armé pour jouer le maintien ?

Le 17/05/2019 à 18:04

LIGUE 1 - Leonardo Jardim a estimé samedi dernier que l'AS Monaco n'avait peut-être pas les qualités mentales pour jouer le maintien. Un constat qui laisse songeur. Y-a-t-il vraiment des formations armées pour aborder au mieux la lutte à la relégation ? Et d'autres forgées pour jouer d'autres objectifs ?

Leonardo Jardim a lancé le débat. "La situation est difficile. On n'a peut-être pas un effectif qui a les qualités mentales pour jouer le maintien", a glissé l'entraîneur portugais de l'AS Monaco après la nouvelle défaite de l'AS Monaco à Nîmes samedi dernier (1-0). Depuis, on s'interroge. Est-il plus évident d'aller chercher le maintien quand une équipe y est préparée ? Y-a-t-il des formations plus armées que d'autres pour aller conserver le droit de rester dans l'élite ? Et surtout celles qui ont conscience qu'elles vont devoir le faire depuis longtemps ?

Sur le papier, cela semble étonnant. Certes, il faut avoir des qualités bien spécifiques pour lutter pour le maintien. Il faut notamment afficher le caractère nécessaire. Et ne pas être paralysé par la peur de plonger en L2. Mais quand même, ce constat a de quoi surprendre… "On ne se prépare jamais au maintien. Là, ce sont des mauvaises excuses. Ce n'est jamais facile le football", confirme Elie Baup, qui est aujourd'hui consultant chez BeinSport. "Ce n'est pas possible de dire 'nous, on est fait pour jouer le haut du tableau'. Ça ne veut rien dire. Vous êtes fait pour jouer des matches".

Vidéo - Pourquoi Monaco peut craindre le pire

01:43
" Il faut trouver des ressources mentales pour forcer l'adversaire à plier"

S'il est rare de retrouver dans cette galère une équipe de ce standing à ce moment de la saison, la qualité des joueurs de l'AS Monaco devrait justement leur permettre de gérer cette situation au mieux. Enfin, si le mental suit. Car haut ou bas de tableau, le côté psychologique reste une clef déterminante de toute réussite. "Regardez Liverpool et Tottenham (ndlr : en Ligue des champions), les qualités de cœur, de surpassement, de motivation qu'ils ont. Pour renverser ce genre de situation, ce n'est pas qu'une question de technique. Il faut aller puiser dans le mental et dans l'humain", plaide l'entraîneur des champions de France 1999.

Pour l'ASM, le contexte n'a bien sûr clairement rien à voir. Mais c'est quand même un peu la même histoire. "Dans la situation des joueurs de Monaco, il faut aussi aller puiser pour trouver d'autres ressources que la vision du jeu, la technique… Il faut trouver des ressources mentales pour forcer l'adversaire à plier", avance Baup. En clair qu'importe l'enjeu, ça se joue essentiellement dans la tête. Et si le mental répond présent, les qualités techniques, qui font défaut à Monaco ces dernières semaines, suivront.

Vidéo - Lens 2008, St-Etienne 1984, AJA 2012… : Ces descentes qui ont choqué le football français

01:38
" Ce n'est pas dans les derniers matches qu'il faut prendre conscience de ça "

Le souci pour Monaco, c'est que ses joueurs ont failli sur ce plan-là lors des dernières sorties. Et sa défense l'illustre avec ses neuf buts encaissés sur ses quatre derniers matches. "Un indicateur de ce facteur psychologique, c'est la capacité d'une équipe à ne pas prendre de buts et à récupérer le ballon collectivement. Là, ils prennent trop de buts. Ça en dit long", avance Elie Baup. "Car faire des efforts pour récupérer le ballon, ça concerne tous les joueurs : les attaquants, les milieux, les défenseurs…"

Leonardo Jardim a cependant peut-être raison sur un point. Si son effectif ne répond pas présent, c'est qu'il n'est pas prêt à cette bataille où chaque point compte. Mais il n'y est peut-être pas étranger. Le stratège portugais n'a peut-être pas su faire comprendre à ses joueurs la difficulté de cette lutte, notamment aux nouveaux débarqués cet hiver. "Chaque joueur doit avoir conscience de l'importance de la situation. Ce n'est pas dans les derniers matches ou lors des barrages qu'il faut prendre conscience de ça. C'est quand ils sont arrivés, quand ils signent", confirme Baup. En clair, ce n'est finalement pas une question de qualités pures. Plus une question de préparation.

Vidéo - Clubs, sélections : C'est quoi ce bazar avec les étoiles sur les maillots ?

03:19
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0