Getty Images

Un seul point et Monaco repart frustré de Montpellier

Un seul point et Monaco repart frustré de Montpellier

Le 10/02/2019 à 14:49Mis à jour Le 10/02/2019 à 17:27

LIGUE 1 - Monaco et Montpellier ont partagé les points (2-2), lors de la 24e journée. L'ASM, qui n'est pas passée loin de signer une deuxième victoire de rang en L1 pour la première fois de la saison, a mené deux fois au score sur des buts de Gelson Martins et de Falcao. Mais Gaétan Laborde et Andy Delort ont permis à Montpellier de signer un cinquième match sans défaite.

L'AS Monaco va mieux mais reste fragile ! S'ils ont mené deux fois au score, les Monégasques se sont faits rejoindre en toute fin de match à la suite d'un penalty transformé par Andy Delort. Avec ce match nul, Monaco est désormais barragiste. En attendant les matchs de Saint-Etienne et Lyon, Montpellier est actuellement quatrième et se place pour une qualification européenne. Avec ses recrues, Monaco avait bien démarré. Gelson Martins, phénoménal depuis son arrivée en France, a ouvert son compteur en Ligue 1 d'une reprise de près sur un centre d'une autre recrue, Ballo-Touré (0-1, 14e). Le tonique ailier portugais aurait pu être crédité d'une passe décisive si Falcao n'avait pas trop traîné à reprendre l'une de ses offrandes (33e). S'ils ont semblé trop fragiles défensivement, les Monégasques n'avaient pas à rougir de leur prestation en première mi-temps.

En seconde, les joueurs de la Principauté ont également eu des occasions de faire le break par Golovin (51e) et Gelson Martins (58e), mais Montpellier a pu compter sur un Lecomte irréprochable. Finalement, Montpellier a trouvé les ressources pour égaliser par l'intermédiaire de Gaétan Laborde (1-1, 66e) après un long cafouillage dans la surface. Ce but est l'illustration des difficultés monégasques : à plusieurs reprises, ils auraient pu mieux se dégager et ont fini par se faire punir. Un but encaissé alors que Monaco était temporairement réduit à dix : Golovin avait quitté le terrain, blessé.

Monaco-là ne ressemble plus à un candidat à la descente

Si l'égalisation a semblé couper les jambes des Monégaques, ils ont quand même réussi à reprendre l'avantage, après un contre éclair initié par Ballo-Touré et conclut par Falcao, de près (2-2, 82e). Une récompense pour Monaco et une renaissance pour Falcao, fantomatique jusqu'à ce but. Mais alors qu'ils avaient cru faire le plus dur, les hommes de Leonardo Jardim n'ont pas tenu : Glik a voulu sauver les siens d'un dégagement acrobatique devant Skuletic. Après visionnage, Frank Schneider a sifflé un penalty pour une faute du défenseur polonais sur le Montpelliérain. Andy Delort s'est chargé d'égaliser (2-2, 90e+1). Subasic, parti du bon côté, a touché le ballon et a cru le stopper à temps, mais la goal line technology a confirmé que le ballon avait franchi la ligne.

Jusqu'au bout, Monaco a cru enfin enchaîner deux succès d'affilées en Ligue 1. Que les fans de l'ASM se rassurent : avec ses nouvelles recrues, ce Monaco-là ne ressemble plus, pour l'instant, à un candidat à la descente en Ligue 2. Cependant, Leonardo Jardim devra dorénavant faire sans Jemerson, convaincant au milieu de terrain mais expulsé en fin de rencontre pour une charge sur Andy Delort.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0