Getty Images

Un seul point et Monaco repart frustré de Montpellier

Un seul point et Monaco repart frustré de Montpellier

Le 10/02/2019 à 14:49Mis à jour Le 10/02/2019 à 17:27

LIGUE 1 - Monaco et Montpellier ont partagé les points (2-2), lors de la 24e journée. L'ASM, qui n'est pas passée loin de signer une deuxième victoire de rang en L1 pour la première fois de la saison, a mené deux fois au score sur des buts de Gelson Martins et de Falcao. Mais Gaétan Laborde et Andy Delort ont permis à Montpellier de signer un cinquième match sans défaite.

L'AS Monaco va mieux mais reste fragile ! S'ils ont mené deux fois au score, les Monégasques se sont faits rejoindre en toute fin de match à la suite d'un penalty transformé par Andy Delort. Avec ce match nul, Monaco est désormais barragiste. En attendant les matchs de Saint-Etienne et Lyon, Montpellier est actuellement quatrième et se place pour une qualification européenne. Avec ses recrues, Monaco avait bien démarré. Gelson Martins, phénoménal depuis son arrivée en France, a ouvert son compteur en Ligue 1 d'une reprise de près sur un centre d'une autre recrue, Ballo-Touré (0-1, 14e). Le tonique ailier portugais aurait pu être crédité d'une passe décisive si Falcao n'avait pas trop traîné à reprendre l'une de ses offrandes (33e). S'ils ont semblé trop fragiles défensivement, les Monégasques n'avaient pas à rougir de leur prestation en première mi-temps.

En seconde, les joueurs de la Principauté ont également eu des occasions de faire le break par Golovin (51e) et Gelson Martins (58e), mais Montpellier a pu compter sur un Lecomte irréprochable. Finalement, Montpellier a trouvé les ressources pour égaliser par l'intermédiaire de Gaétan Laborde (1-1, 66e) après un long cafouillage dans la surface. Ce but est l'illustration des difficultés monégasques : à plusieurs reprises, ils auraient pu mieux se dégager et ont fini par se faire punir. Un but encaissé alors que Monaco était temporairement réduit à dix : Golovin avait quitté le terrain, blessé.

Monaco-là ne ressemble plus à un candidat à la descente

Si l'égalisation a semblé couper les jambes des Monégaques, ils ont quand même réussi à reprendre l'avantage, après un contre éclair initié par Ballo-Touré et conclut par Falcao, de près (2-2, 82e). Une récompense pour Monaco et une renaissance pour Falcao, fantomatique jusqu'à ce but. Mais alors qu'ils avaient cru faire le plus dur, les hommes de Leonardo Jardim n'ont pas tenu : Glik a voulu sauver les siens d'un dégagement acrobatique devant Skuletic. Après visionnage, Frank Schneider a sifflé un penalty pour une faute du défenseur polonais sur le Montpelliérain. Andy Delort s'est chargé d'égaliser (2-2, 90e+1). Subasic, parti du bon côté, a touché le ballon et a cru le stopper à temps, mais la goal line technology a confirmé que le ballon avait franchi la ligne.

Jusqu'au bout, Monaco a cru enfin enchaîner deux succès d'affilées en Ligue 1. Que les fans de l'ASM se rassurent : avec ses nouvelles recrues, ce Monaco-là ne ressemble plus, pour l'instant, à un candidat à la descente en Ligue 2. Cependant, Leonardo Jardim devra dorénavant faire sans Jemerson, convaincant au milieu de terrain mais expulsé en fin de rencontre pour une charge sur Andy Delort.

0
0