AFP

Neymar, Diony, Garcia, VAR... La buvette de la Liguain

La buvette de la Liguain

Le 10/08/2018 à 10:27Mis à jour Le 10/08/2018 à 10:53

LIGUE 1 - Ça fait causer, à la rédaction d'Eurosport.fr comme ailleurs. Chaque vendredi, avant le début de la journée de L1, nous abordons les points chauds qui alimentent les discussions, au bistrot ou sur les réseaux sociaux. Tour d'horizon avant un premier week-end forcément très attendu.

Ce qu’on est pressé de voir : le Neymar de l’an II

Larmes, roulades, élimination précoce et posts Instagram : voilà, en résumé, à quoi a ressemblé l’été russe de Neymar. Désormais, il est temps pour lui d’enfiler à nouveau le maillot du PSG, pour la deuxième fois seulement en match officiel depuis sa blessure en février dernier, après sa brève entrée lors du Trophée des Champions. Comme d’habitude avec lui, tout sera scruté : va-t-il redorer son image, après les critiques de l’été ? Réussira-t-il à se plier aux exigences tactiques de Thomas Tuchel ? S’affranchira-t-il de l’ombre grandissante de Kylian Mbappé, qui ne devrait pas jouer face à Caen dimanche ? Et, surtout, continuera-t-il de nous régaler ? Autant dire qu’on est pressé de revoir le Brésilien sur les pelouses de Ligue 1.

Vidéo - Tuchel sur le retour de Neymar : "Lui et les autres sont prêts à jouer"

00:28

L’équipe qu’on attend au tournant : le LOSC

"On a les moyens de finir dans le premier tiers." Après une saison cauchemardesque achevée à la 17e place, Gérard Lopez, le propriétaire du LOSC, n’a pas revu ses ambitions à la baisse. Comme si les leçons de l'an passé n'avaient pas été apprises, avant le premier gros test des Nordistes, contre le Stade Rennais samedi soir (20h). Le mercato lillois a été une nouvelle fois agité dans les deux sens (arrivées de José Fonte et Loïc Rémy, départ de Kevin Malcuit…), mais a été mieux géré que celui de l'été dernier. Pour autant, il faudra que ces bonnes dispositions se traduisent rapidement sur le terrain. Et ce, dès ce week-end.

Gerard Lopez

Gerard LopezGetty Images

Le coach qui doit (déjà) se méfier : Rudi Garcia

Évidemment, Rudi Garcia n’est pas encore sur la sellette. Mais le coach de l’OM doit tout de même faire attention en ce début d’exercice. Finaliste de la Ligue Europa et quatrième de Ligue 1 l’an passé, l’Olympique de Marseille a réalisé une pré-saison catastrophique, marquée par quatre défaites en sept rencontres et une claque mémorable face au modeste club anglais de Bournemouth (5-2). Le mercato, lui, a été très (trop ?) calme : Marseille a certes recruté le défenseur Duje Caleta-Car, mais cherche toujours son "grand attaquant" et va perdre Franck Zambo-Anguissa (contre, il est vrai, un très joli chèque). Garcia, en pleine renégociation de contrat, devra faire avec ce qu’il a vendredi, en ouverture du championnat contre Toulouse (20h45). Gare au faux pas.

Vidéo - Garcia : "Il serait temps que l'OM soit de nouveau un club qui gagne"

01:29

Le revanchard qui a les crocs : Loïs Diony

Voilà 1222 minutes que Loïs Diony n’a plus marqué en championnat. Entre des débuts complètement ratés l’été dernier à Saint-Étienne et un prêt non concluant à Bristol, en Championship, l’attaquant des Verts n’a pas trouvé le chemin des filets depuis 24 matches. Mais cet exercice 2018-2019 représente un nouveau départ pour le buteur. Il a déjà marqué cinq fois pendant les matches de préparation de Saint-Étienne, et semble avoir retrouvé une grande partie de sa confiance. Ne manque plus qu’un but en match officiel désormais. Dès samedi, face à Guingamp (20h) ?

Lois Diony (Saint-Etienne) devancé par Diego Carlos (Nantes)

Lois Diony (Saint-Etienne) devancé par Diego Carlos (Nantes)Getty Images

Le joueur "fantasy-friendly" : Martin Terrier

Le fantasy football reprend elle aussi ses droits ce week-end, et l’heure est déjà aux bonnes pioches. Pour cela, il faut fouiller du côté de l’Olympique Lyonnais. Martin Terrier, recruté l’hiver dernier et arrivé de Strasbourg à l’intersaison, s’est déjà illustré pendant les matches amicaux : il a marqué cinq fois en cinq rencontres ! S’il ne part pas nécessairement titulaire pour le match de dimanche, face à Amiens, il devrait avoir l’occasion de faire des heureux en entrant en jeu pour soigner encore ses stats avec l’OL.

Martin Terrier (OL), buteur face au Benfica lors de l'International Champions Cup à Faro (Portugal)

Martin Terrier (OL), buteur face au Benfica lors de l'International Champions Cup à Faro (Portugal)Getty Images

Le nid à embrouilles : l’inauguration de la VAR

La Coupe du monde n’était qu’un avant-goût : la VAR s’installe dans le championnat de France dès ce week-end ! Elle sera inaugurée lors de Marseille - Toulouse, vendredi soir. La promesse de nombreux débats et de nombreuses polémiques : les exemples italien et allemand l’ont bien montré la saison passée. Rendez-vous dans les prochains jours, pour en dresser un premier bilan.

Vidéo - Payet : "La VAR va faire du bien"

00:29
0
0