Getty Images

Nice : Le président Rivère et le directeur général Fournier vont quitter le club

En désaccord avec les propriétaires, le président Rivère et son directeur général vont quitter Nice

Le 11/01/2019 à 17:34Mis à jour Le 12/01/2019 à 20:26

LIGUE 1 - Coup de théâtre à Nice. Jean-Pierre Rivère, président de l'OGC, et Julien Fournier, directeur général, ont annoncé vendredi en conférence de presse leur prochain départ, le temps pour les actionnaires de le remplacer. Le tandem, en place depuis 2011, a expliqué des "divergences" avec les actionnaires majoritaires chinois et américains.

Avis de tempête à Nice ! L’information avait fuité au cours de la journée, elle est devenue officielle : Jean-Pierre Rivère, le président de l'OGC Nice, et Julien Fournier, le directeur général du club, ont annoncé en conférence de presse, ce vendredi après-midi, leur départ du Gym. La passation de pouvoir interviendra après l’arrivée de leurs successeurs.

"On a des petites tensions avec nos actionnaires. C’est un secret de Polichinelle, a déclaré d’emblée Jean-Pierre Rivère, futur ex-président du club. Ces tensions s’accentuent en période de mercato. Au fur et à mesure du temps, la fluidité n’est plus là, et les divergences d’opinion sont là", a-t-il poursuivi face aux médias.

Rivère et Fournier resteront au club jusqu’à la fin de la saison

"Nous avons invité les actionnaires à recruter des personnes qui pourraient nous remplacer. Nous nous sommes mis d’accord pour rester jusqu’à fin mai. Mais sur ce mercato de janvier, on a beaucoup travaillé avec les équipes et on a encore des divergences. Ce n’était plus possible. On a un devoir de transparence, de clarté. C’est le moment d’accélérer l’arrivée de nouveaux dirigeants", a poursuivi Jean-Pierre Rivère, avant que Julien Fournier prenne la parole. "Notre vision n’était pas partagée par l’actionnaire. Le club leur appartient et c’est leur vision qui l’emporte", a-t-il avoué.

En conflit ouvert depuis plusieurs mois avec les actionnaires majoritaires chinois du club, notamment sur le plan sportif, les deux hommes étaient aux commandes de l’OGC Nice depuis 2011. C’est une page du club qui se tourne après avoir obtenu d’excellents résultats et permis au club d’avoir connu l’une des périodes les plus fastes de son histoire. A leur tête, le club niçois avait retrouvé l’Europe à l’issue de la saison 2016-2017. C’est aussi grâce à eux si le rayonnement du club a pu s’étendre à l’Europe après les signatures de Mario Balotelli, Wesley Sneijder notamment et pour avoir fait confiance successivement à Lucien Favre et Patrick Vieira, à leurs idées et leur fraîcheur. C’est aussi sous leur égide que le club a investi l’Allianz-Arena (en 2013) et insisté sur l’importance de la formation en la conjuguant avec une politique de reventes très efficace (Seri, Dalbert, Plea…) afin d’assurer la pérennité du club. Désormais, cette dernière ne leur appartient plus.

0
0