Getty Images

McCourt : "J'attends le moment où nous allons mettre Goliath KO"

McCourt : "J'attends le moment où nous allons mettre Goliath KO"

Le 10/08/2018 à 10:09Mis à jour Le 10/08/2018 à 10:10

LIGUE 1 - Ce vendredi, la Ligue 1 fait (enfin) son retour ! Pour ouvrir le bal, l'Olympique de Marseille reçoit Toulouse (20h45) à l'Orange Vélodrome. L'occasion pour Frank McCourt, le propriétaire américain du club olympien, de faire un tour d'horizon de l'actualité marseillaise dans les colonnes de L'Equipe. Objectifs, mercato, avenir... Aucun sujet n'est éludé.

L'attente est terminée. Après plus de deux mois de pause et d'absence, la Ligue 1 (re)commence ce vendredi ! Et pour goûter à ce millésime 2018-2019, c'est avec un joli OM - TFC que le championnat de France débute ce vendredi (20h45). Ambitieux, les hommes de Rudi Garcia comptent bien le gagner pour ainsi parfaitement entamer leur longue marche vers l'objectif proclamé : la qualification en Ligue des champions. Parole de Frank McCourt.

L'objectif de la saison

Le mercato ? "Stabilité" et "long terme"

Mais pour parvenir à atteindre cet objectif, la venue tant attendue d'un grand attaquant n'est-elle pas nécessaire ? "Nous allons continuer à être très stratégique sur notre recrutement, en gardant une base solide et apporter des pièces très spécifiques. S'il y a la moindre opportunité de prendre un joueur pour rendre l'équipe plus forte, nous la saisirons", confie l'Américain, qui précise ne pas être attiré par "ce qui brille". Sa volonté ? Le "long terme" et la "stabilité.

Concernant la fameuse enveloppe des 200 millions d'euros évoquée lors de son arrivée pour recruter, McCourt a fait le point sur la somme restante. "Nous avons à ce stade déjà investi près de 140 millions d'euros en achat de joueurs - et beaucoup plus si on ajoute les investissements dans les autres secteurs du club -, mais nous allons continuer à être actifs dans l'achat de joueurs, avec les critères précédemment spécifiés", répond-t-il.

Le cas Rudi Garcia

Autre sujet épineux pour le patron de l'OM : la situation de Rudi Garcia, son entraîneur. En fin de contrat en 2019, le coach va-t-il prolonger ? "Je suis ravi du travail réalisé par Rudi et Andoni (Zubizarreta)", annonce tout d'abord McCourt à L'Equipe. "Au moment approprié, on parlera avec eux d'une prolongation de contrat, mais je n'ai rien à partager avec vous aujourd'hui sur ce sujet. Nous vous le dirons en temps et en heure".

" L'OM, c'est David, comparé aux géants "

Interrogé sur l'écart avec les grandes écuries européennes, dont notamment le PSG, Frank McCourt explique que l'OM est un David parmi les Goliath. "Nous sommes sur la bonne voie (...) Nous avons vu tout l'argent dépensé sur des joueurs dans l'Europe entière, nous devons être encore plus malins dans la mise en oeuvre de notre stratégie", estime le patron de l'OM.

Neymar au duel avec Florian Thauvin lors du PSG - OM du 25 février 2018

Neymar au duel avec Florian Thauvin lors du PSG - OM du 25 février 2018Getty Images

"L'OM, c'est David, comparé aux géants européens. Mais j'aime être un David, et face aux Goliath, l'OM peut être un grand David ! J'attends avec impatience le moment où nous allons mettre le Goliath K.-O", poursuit-il, précisant qu'il faut que l'OM soit "créatif" et doit "penser différemment" des géants européens.

Les supporters de l'OM

Propriétaire de l'OM depuis 2016, Frank McCourt s'est également frotté à une nouvelle réalité... et à des nouveaux supporters. "La passion pour l'équipe, le soutien des tribunes, tout est différent qu'ailleurs en France", explique-t-il, visiblement sous le charme du peuple marseillais.

"L'équipe doit toujours jouer avec autant d'âme pour répondre à la ferveur de nos supporters. L'ambiance qu'ils créent permet à notre équipe de se surpasser. Et c'est extrêmement gratifiant d'entretenir ce lien", conclut-il.

La folie au Vieux-Port après la demi-finale retour de l'OM

La folie au Vieux-Port après la demi-finale retour de l'OMGetty Images

0
0