Getty Images

"On est un bon deuxième" : Et pourtant, Lille partait de très loin

"On est un bon deuxième" : Et pourtant, Lille partait de très loin

Le 15/04/2019 à 12:09Mis à jour Le 15/04/2019 à 12:13

LIGUE 1 – Après sa victoire marquante contre le PSG (5-1), Lille est en position idéale pour aller chercher une qualification directe pour la Ligue des champions. Il y a an jour pour jour, le LOSC était pourtant dans une position diamétralement opposée.

"Je suis extrêmement fier !" Et il a des raisons de l'être. Gérard Lopez vit une saison de rêve. Une année après avoir vécu une saison…cauchemardesque. Le contraste est saisissant. Jour pour jour l'année passée, le LOSC avait concédé un nul inquiétant contre Guingamp (2-2) et pointait à la 18e place de la L1. Un an plus tard, voilà le club nordiste deuxième du championnat avec 8 points d'avance sur Lyon, après avoir corrigé sans concession le PSG (5-1) ! Rien que cela.

L'épisode catastrophique Marcelo Bielsa semble aujourd'hui bien lointain. Les soucis financiers sont moins pesants. La Ligue des champions se profile. Et Lille savoure. Tranquillement. Au grand bonheur de Gérard Lopez. "Je suis très content pour lui. Avec beaucoup de sincérité, avoue Christophe Galtier, l'entraîneur lillois. Je sais par quelles émotions, il a pu passer la saison dernière. Il fait tout pour que le club se porte bien. Je crois qu'on renvoie une belle image du LOSC. Il est évidemment très focus sur une place sur le podium, sans mettre de pression."

Vidéo - Lopez : "On s'est battu plus qu'eux"

01:12
" C'est une performance"

Tous les voyants sont bien au vert. Et clairement à l'opposé de ceux de l'année passée. Le LOSC s'est ainsi solidifié. Le club prend presque un but par match de moins que la saison passée (1.8 but encaissé la saison passée contre 0.9 cette saison). Et le LOSC a appris à être efficace devant à l'image d'un Nicolas Pépé métamorphosé. Lille, qui tournait poussivement à 1 petit point par rencontre lors du dernier exercice, affiche du coup aujourd'hui un beau rendement. "On est un bon deuxième en termes de moyenne de points. Avec deux points de moyenne, c'est une performance", se félicite Galtier.

Métamorphosés, les Dogues régalent et se régalent. Dimanche, ils sont les premiers à avoir marqué cinq buts au PSG depuis décembre 2000 ! "On est dans la continuité de ce qu'on fait depuis le début de saison", explique sobrement Galtier avant d'ajouter une phrase qu'il aurait pu sortir la saison passée dans un tout autre contexte : "Il était important de prendre des points, sur un plan comptable c'est une opération très importante." Aujourd'hui, Lille ne stresse plus pour son maintien. Il rêve clairement de C1. Et le mérite amplement. "Ne pas être deuxième serait une déception", ose même Gérard Lopez. Tout va décidément bien dans le football.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0