Getty Images

Blanc sur l'affaire Aurier : "Pour moi, c'était terminé"

Blanc sur l'affaire Aurier : "Pour moi, c'était terminé"

Le 19/04/2019 à 10:07Mis à jour Le 19/04/2019 à 10:21

LIGUE 1 - Invité de marque de l'émission "Omar c'est foot" sur beIN Sports, Laurent Blanc est revenu sur un triste épisode de son aventure au Paris Saint-Germain : l'affaire Aurier. Un événement qui avait définitivement mis un terme à sa relation avec le latéral du PSG admet a posteriori le champion du monde 98.

13 février 2016. Tours jours avant le 8e de finale aller de Ligue des champions face à Chelsea, Serge Aurier enflamme les réseaux sociaux lors d'un live Periscope. Lors de celui-ci, le latéral du Paris Saint-Germain tient des propos peu élogieux à l'égard de Zlatan Ibrahimovic, Kevin Trapp… et de son entraîneur, Laurent Blanc. Invité sur le plateau d'Omar c'est Foot sur beIN Sports, l'ancien entraîneur du club de la capitale (2013-2016) a été interrogé sur cette période trouble du vestiaire parisien. L'occasion pour lui de rappeler l'importance du respect de la hiérarchie.

" Dès que ça touche l'institution, c’est le club qui doit prendre les bonnes décisions et aider l’entraîneur"

"C'est lui qui a cassé la relation, pour moi c'était terminé et il le sait. Après, tu ne peux plus arranger les choses, a-t-il déclaré, trois ans après. C'est comme ça, les joueurs se pensent intouchables, l’entourage autour d’eux fait penser qu’ils sont encore plus intouchables que ce qu’ils pensent eux-mêmes....

Par ailleurs, Laurent Blanc ne regrette pas de ne pas avoir communiqué outre-mesure à l'issue de cet incident. "Parfois, il faut se faire passer pour quelqu’un qui manque de (poigne), mais ce n’est pas un manque, c’est être plus intelligent que le joueur, a-t-il fait remarquer. Vous faites croire au joueur qu’il a la mainmise sur vous, mais ce n’est pas le cas. Après ça, il est revenu sur le terrain, il a fini sa saison et il est parti, point".

"Il faut avoir trois têtes responsables du club, a-t-il énoncé sur sa vision structurelle de la gestion d'un club. Un coach, un directeur sportif et un président. L’entraîneur doit être pris pour ses compétences footballistiques et de management, mais dès que ça touche à l’institution, c’est le club qui doit prendre les bonnes décisions et aider l’entraîneur." Après avoir été mis à pied à titre conservatoire, le latéral parisien avait disputé cinq matches (dont la finale de la Coupe de France et celle de la Coupe de la Ligue) lors de la fin de saison 2015-2016.

Serge Aurier (PSG)

Serge Aurier (PSG)Getty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0