Getty Images

Paris, toujours aussi gris

Paris, toujours aussi gris

Le 04/05/2019 à 18:56Mis à jour Le 04/05/2019 à 19:47

LIGUE 1 - Le printemps bien terne du Paris Saint-Germain se poursuit. Le champion de France a concédé le nul samedi à domicile face à Nice (1-1) lors de la 35e journée. Mené au score et bousculé par le Gym, le PSG a pu compter sur un penalty de Neymar pour s'éviter une première défaite au Parc en L1 cette saison. Edinson Cavani a ensuite manqué un autre penalty à la dernière minute...

Le PSG n’est pas encore guéri. Souvent brouillons dans le jeu et pas toujours sereins sur le plan défensif, Marco Verratti et ses coéquipiers ont été accrochés à domicile par Nice (1-1) ce samedi. Auteur sur penalty de son 50e but sous le maillot parisien, Neymar a répondu à l’ouverture du score d’Ignatius Ganago. Edinson Cavani, lui aussi sur penalty, aurait pu offrir la victoire au champion de France dans le temps additionnel, mais la frappe l’attaquant uruguayen a été repoussée par Walter Benitez.

Sans Kylian Mbappé - qui purgeait le deuxième de ses trois matchs de suspension - mais avec un Edinson Cavani titularisé pour la première fois depuis plus de trois mois, le PSG a appuyé sur l’accélérateur d’entrée de jeu. Les hommes de Thomas Tuchel auraient même pu rapidement débloquer le tableau d’affichage, mais Walter Benitez s’est employé pour repousser une belle reprise de Neymar (8e). Au lieu d’insister, Paris a ensuite desserré son étreinte, permettant aux Aiglons de s’enhardir.

Neymar transforme son penalty, Cavani rate le sien

Les offensives azuréennes étaient toutefois très timides et, comme les Parisiens manquaient de justesse dans le dernier geste, les deux équipes ont logiquement rejoint les vestiaire sur un score vierge. Le second acte a été bien plus animé. Quelques secondes seulement après la pause, Ignatius Ganago a refroidi le Parc des Princes en ajustant Alphonse Areola d’une puissante frappe du gauche (0-1, 46e). Sonnés, les champions de France se sont mis à déjouer. Ils auraient pu être mis K.O une poignée de minutes plus tard, mais la reprise à bout portant d’Allan Saint-Maximin a heurté la barre (58e).

Coupable d’avoir gâché une occasion en or de faire le break, le Gym a été puni dans la foulée. Sur l’action qui a suivi, Patrick Burner a concédé un penalty que Neymar a transformé sans trembler (1-1, 60e). Peu dangereux durant la dernière demi-heure, le club de la capitale a néanmoins cru pouvoir l’emporter en toute fin de partie, lorsque l’arbitre (après recours au VAR) a de nouveau désigné le point de penalty, cette fois pour une faute de Dante. Edinson Cavani s’est élancé… et a buté sur Walter Benitez, parti du bon côté (90e+2).

Même s’il a évité de concéder sa première défaite de la saison en Ligue 1 au Parc des Princes, le PSG n’a pas rendu une copie parfaite, loin de là. Un Leonardo Paredes transparent, une défense parfois mise à mal par le virevoltant Youcef Atal, du déchet dans la zone de vérité… Cela reste malgré tout certainement anecdotique pour les supporters parisiens, qui attendent avec hâte que cette fin de saison sans grand intérêt se termine. Les Azuréens, pour leur part, restent scotchés à la 7e place et grillent leur dernière cartouche dans la course à l’Europe.

Neymar et Angel Di Maria (PSG)

Neymar et Angel Di Maria (PSG)Getty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0