Getty Images

Relancer l'OM face à la vindicte populaire : Que feriez-vous à la place de Rudi Garcia ?

Relancer l'OM face à la vindicte populaire : Que feriez-vous à la place de Rudi Garcia ?

Le 12/01/2019 à 15:03Mis à jour Le 13/01/2019 à 18:11

LIGUE 1 - Pointé du doigt par les supporters marseillais comme le principal responsable de la crise de résultats de l'OM, Rudi Garcia joue gros face à Monaco dimanche au Vélodrome (21h00). L'entraîneur olympien a quelques options pour tenter de relancer son équipe. Que feriez-vous à sa place ?

La situation

"Garcia dégage". La colère du peuple marseillais se lit sur les murs du Centre Robert Louis-Dreyfus. L'entraîneur de l'OM est le premier visé. Son équipe n'a remporté que deux de ses treize derniers matches et concédé neuf défaites sur cette période. Elle a repris l'année par une piteuse sortie de route dès les 32es de finale de la Coupe de France face à un club de National 2, Andrézieux (2-0), après avoir déjà été éliminée dès son entrée en lice en Coupe de la Ligue et en phase de poules de la Ligue Europa. Rudi Garcia semble incapable de relancer Marseille. Et ses supporters sont à bout.

D'une manière ou d'une autre, le discours de l'entraîneur marseillais ne passe plus. Le contraste entre l'équipe capable de soulever des montagnes au printemps dernier et celle qui donne l'impression de ne plus mettre un pied devant l'autre depuis l'automne est criant, alors que l'effectif n'a pas été fondamentalement bouleversé. Garcia a multiplié les réunions avec ses joueurs dans la semaine, augmenté les fréquences d'entraînement et organisé une mise au vert exceptionnelle. Il a encore d'autres solutions pour tenter d'enrayer la crise. Bonnes ou mauvaises ? A vous de juger…

Revoir la répartition des tâches avec Zubizarreta ?

Le rôle d'Andoni Zubizarreta reste des plus flous. Le directeur sportif de l'OM ne semble avoir qu'une influence limitée sur les décisions du club quand celle de Rudi Garcia parait trop large. En particulier sur la question du mercato. L'entraîneur marseillais apprécie d'avoir les pleins pouvoirs mais il n'est pas forcément à l'origine de cette situation. Jacques-Henri Eyraud a fixé les prérogatives de chacun et renforcé l'omnipotence de Garcia au moment de prolonger son technicien en octobre dernier. Mais Garcia peut prendre l'initiative de demander une nouvelle répartition des tâches.

Dans sa situation, l'entraîneur marseillais peut avoir intérêt à déléguer davantage sur la question des transferts. Déjà parce que ce mercato hivernal est crucial pour l'OM. Pointé du doigt après un marché estival catastrophique, Garcia se libérerait d'un fardeau assez lourd tant la marge de manœuvre des dirigeants marseillais pour recruter semble limitée. Il aurait ainsi la possibilité de se consacrer exclusivement sur le sportif, ce qui ressemble à une nécessité à l'heure actuelle. Mais Garcia ne serait certainement pas emballé à l'idée de voir l'étendue de son pouvoir se réduire.

  • Notre avis : Garcia doit prendre sur lui et laisser le domaine du mercato à Zubizarreta. Il a beaucoup à gagner et peu à perdre.

Qui doit gérer la question du mercato à l'OM ?

Sondage
9235 vote(s)
Garcia
Zubizarreta

Tenter un nouveau système ?

L'entraîneur marseillais a testé plusieurs systèmes pour essayer d'enrayer la crise de résultats de l'OM. Il a ainsi tenté d'appliquer la même recette que la saison passée, quand il avait remédié aux difficultés marseillaises du début de saison en troquant le 4-3-3 pour un 4-2-3-1. Le club phocéen avait trouvé son équilibre dans ce schéma. Ce n'est plus le cas cette saison. Pas plus que dans une configuration en 4-3-3 ou dans un système à trois défenseurs centraux, les deux autres options tentées par Garcia dont les modifications tactiques étaient plutôt d'ordre sécuritaire.

Pourquoi ne pas retourner le problème et tenter un changement de schéma destiné à donner un second souffle à son attaque, trop dépendante du rendement de Dimitri Payet et de Florian Thauvin ? Hormis à Rome (2-1), Garcia n'a pas testé un système à deux pointes. Comme un 4-4-2, qui peut, entre autres, permettre d'associer Valère Germain à Kostas Mitroglou dans une configuration qui leur convient mieux. Ou un 3-4-1-2, qui présente l'avantage d'aligner Dimitri Payet dans son rôle de meneur tout en rapprochant Florian Thauvin de l'axe de l'attaque pour le rendre plus dangereux et en donnant plus de liberté aux latéraux.

  • Notre avis : Le problème ne vient pas forcément du système. Mais autant tenter un schéma à deux pointes. Plutôt le 3-4-1-2, qui mettrait en valeur ses individualités fortes.

Quel est le meilleur système pour l'OM ?

Sondage
8315 vote(s)
4-2-3-1
4-3-3
3-4-1-2
4-4-2
Autre

Saisir l'opportunité de procéder à un rajeunissement ?

Si l'OM souffre d'un déséquilibre collectif, c'est aussi parce que ses individualités fortes ne sont pas à leur meilleur niveau. Florian Thauvin est probablement l'exception qui confirme la règle. De Steve Mandanda à Kostas Mitroglou en passant par Kevin Strootman, Jordan Amavi, Luiz Gustavo ou même Dimitri Payet, trop de joueurs marseillais affichent un rendement insuffisant à des postes clés. Pour Garcia, il est probablement temps de trancher dans le vif pour tenter d'améliorer son équipe autant que pour envoyer un message à son vestiaire en lui rappelant que personne n'est intouchable.

Difficile d'imaginer Garcia mettre à l'écart des joueurs comme Payet, leader technique et capitaine de l'OM, et Luiz Gustavo, garant de l'équilibre collectif marseillais tant qu'il joue au milieu. Pour les autres en revanche, la question se pose et la possibilité d'un rajeunissement existe. Christopher Rocchia, qui se morfond entre le banc et la tribune, pense à un départ alors qu'il pourrait être une solution compte tenu de la méforme d'Amavi. Avec Boubacar Kamara et Maxime Lopez, qui gagne du temps de jeu ces dernières semaines, il peut apporter cette fraîcheur dont l'OM a besoin.

  • Notre avis : Le pari mérite d'être tenté, à condition de les placer dans de bonnes conditions. Cela n'a pas toujours été le cas, surtout pour Kamara.

Garcia doit-il faire davantage confiance aux jeunes ?

Sondage
8108 vote(s)
Oui
Non

La solution ultime : démissionner ?

C'est évidemment difficile à envisager. Garcia vient de prolonger, il est désormais sous contrat avec l'OM jusqu'en juin 2021 est démissionner reviendrait pour lui à s'asseoir sur un joli pactole. L'entraîneur marseillais sait qu'il toucherait une indemnité estimée à 12 millions d'euros en cas de licenciement et cela suffit à écarter l'hypothèse d'une démission. Cela limite aussi les chances de voir Jacques-Henry Eyraud se séparer de son entraîneur. Même si Garcia est dans cette fameuse troisième saison à son poste. Celle qui marque souvent la fin d'un cycle.

  • Notre avis : Garcia n'a aucun intérêt à démissionne et l'OM n'a pas la marge financière suffisante pour le limoger. Si Marseille doit se relancer ou couler davantage, ce sera avec lui.

Dans la situation de Garcia, démissionneriez-vous du poste d'entraîneur de l'OM ?

Sondage
8660 vote(s)
Oui
Non
0
0