Getty Images

Rennes continue sa remontée

Rennes continue sa remontée

Le 10/02/2019 à 16:56Mis à jour Le 10/02/2019 à 19:32

LIGUE 1 – Sur sa pelouse, le Stade Rennais s'est débarrassé de Saint-Etienne (3-0), lors de la 24e journée de L1. Si les Verts n'ont plus gagné depuis quatre rencontres, le club breton, qui a vu Jordan Siebatcheu et Benjamin Bourigeaud sortir sur blessure, enchaîne un troisième succès de rang toutes compétitions confondues et revient à un point de l'ASSE (5e).

Fort de six victoires sur les neuf dernières journées de Ligue 1, Rennes a fait vivre un véritable cauchemar à Saint-Etienne, lourdement tombé au Roazhon Park (3-0). Si le score est un peu flatteur au regard de la physionomie du match, les Bretons engrangent de la confiance avant la réception du Bétis pour le seizième aller de Ligue Europa. En prime, ils se replacent à la course à l'Europe au classement, en revenant à un petit point des Verts. Seuls ombres au tableau ? Les sorties sur blessure de Jordan Siebatcheu et Benjamin Bourigeaud.

Il ne fallait pas enterrer Rennes trop vite. Car, face aux Stéphanois, les Bretons ont envoyé un signal fort aux autres prétendants à l'Europe. Chez eux, ils n'ont pas fait de cadeau à des Verts dans le dur, aidés ni par l'absence de Wahbi Khazri, suspendu, ni par l'arbitre, qui a oublié un penalty pour une faute avérée sur Romain Hamouma, signalé hors-jeu alors qu'il était couvert (55e). Ce fait de match n'expliquera pas le naufrage à lui seul, mais il a complétement sorti les Verts du match.

Rémy Cabella (AS Saint-Étienne) - Hatem Ben Arfa (Stade Rennais)

Rémy Cabella (AS Saint-Étienne) - Hatem Ben Arfa (Stade Rennais)Getty Images

Les Verts ont vu rouge

Ce penalty aurait effectivement pu permettre à l'ASSE de répondre à l'ouverture du score de M'Baye Niang (1-0, 21e). Les hommes de Jean-Louis Gasset, envoyé dans les tribunes par l'arbitre, regretteront sans doute aussi le poteau trouvé par Loïs Diony (28e) et l'immense loupé de Neven Subotic, seul à bout portant (44e). Frustrés par ces faits de jeu défavorables, les Verts avaient laissé passer leur chance malgré les arrêts de Stéphane Ruffier (20e, 59e).

De son côté, Rennes a dû composer avec les blessures de Jordan Siebatcheu (30e) et Benjamin Bourigeaud (70e) et a longtemps préféré préserver son avance au tableau d'affichage jusqu'à inscrire deux buts supplémentaires. Alors qu'il avait d'abord touché les montants sur un bel enchaînement (74e), Hatem Ben Arfa a transformé un penalty consécutif à une faute de main de Loïc Perrin confirmée par le VAR (2-0, 89e). Dans la foulée, Adrien Hunou a conclu un contre rondement mené (3-0, 90e+1) et Hamouma, énervé, s'est fait expulser. Avec cette troisième défaite en quatre matches, toutes compétitions confondues, Saint-Etienne est totalement déréglé.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0