Getty Images

Un nul (1-1) logique : Dijon se reprend, Montpellier n'avance plus

Dijon se reprend, Montpellier n'avance plus

Le 13/01/2019 à 18:56Mis à jour Le 14/01/2019 à 00:33

LIGUE 1 - Dijon restait sur deux défaites en championnat. Pour la première d'Antoine Kombouaré sur son banc, le FCO a obtenu un nul logique dimanche face à Montpellier (1-1), qui marque le pas depuis cinq matches en L1.

Montpellier n’avance plus. Les Héraultais ont été tenus en échec par Dijon ce dimanche (1-1), pour le compte de la 20e journée du championnat. Si les joueurs de Michel Der Zakarian se sont créés les meilleures opportunités, ils n’en ont pas pour autant rendu une copie totalement convaincante. Au finale, c'est un match nul qui ne fait les affaires de personne. Car la mauvaise série montpelliéraine se confirme avec un cinquième match de rang sans victoire, et Dijon stagne à une inquiétante dix-huitième place.

Il y a eu du rythme et les erreurs individuelles ont été sanctionnées immédiatement. En proie au doute depuis le début de la saison, les Dijonnais ont abordé cette rencontre sans complexe. Disposés dans un 4-3-3, les joueurs d’Antoine Kombouaré ont, eux, souvent procédé en contre. Ces derniers ont plus d’une fois créé le déséquilibre au sein de la défense montpelliéraine durant les premiers instants de la partie. Après quelques moments de flottement, les joueurs de Michel Der Zakarian ont par la suite rectifié le tir en s’immiscent dans le camp adverse à de nombreuses reprises, sans parvenir à trouver la faille, dans un premier temps.

Première mitigée pour Kombouaré, Allain en état de grâce

Dijon a longtemps soufflé le chaud et le froid dans cette partie. Si les Dijonnais n’ont concédé aucun but dans le premier acte, ils le doivent en grande partie à Bobby Allain. Titularisé à la surprise générale par Antoine Kombouaré dans la cage dijonnaise, le portier a livré un récital. Il s’est illustré en réalisant pas moins de trois parades remarquables dans le premier acte (29e, 35e, 39e), écœurant à tour de rôle les attaquants de Montpellier. Dijon est ensuite passé de la résistance à la domination en ouvrant le score après un contre éclair, conclu par un joli but de Wesley Saïd (0-1, 54e), sa première réalisation de la saison. Un avantage de courte durée, Montpellier n’a eu besoin que de sept minutes pour se remettre dans le sens de la marche.

Étrangement seul après un centre d’Andy Delort, l’attaquant Héraultais a eu tout son temps pour ajuster sa tête (1-1, 61e). Les deux équipes se sont ensuite livrées un duel âpre se rendant coup pour coup. Wesley Saïd n’est toutefois pas passé loin d’inscrire un doublé en fin de partie (76e). Intronisé en lieu et place d’Olivier Dall'Oglio dans la semaine, Antoine Kombouaré s’est montré entreprenant à l’image de son équipe. Mais les nombreux errements défensifs de ses hommes ont confirmé l’idée que le DFCO était encore en chantier. Convainquant offensivement. Mais les Dijonnais ont pris un point face au cinquième de Ligue 1. Et ce n’est pas négligeable pour un club qui joue sa survie dans l’élite.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0