Football
Ligue 1

Vieira : "On manque de caractère, de personnalité et d'agressivité"

Partager avec
Copier
Partager cet article

Patrick Vieira (Nice) vit un début de saison difficile.

Crédit: Getty Images

ParLaurent Vergne
25/08/2018 à 21:51 | Mis à jour 26/08/2018 à 09:12
@LaurentVergne

LIGUE 1 – Nice a totalement sombré en fin de rencontre à domicile samedi contre Dijon, pour concéder une très lourde défaite (0-4) qui place les Aiglons en position déjà délicate après trois journées. Patrick Vieira regrette le manque de personnalité de son équipe. Mais, à l'heure de retrouver Mario Balotelli, il refuse de céder à la panique.

C'est ce qu'on appelle une gifle. De celles qui font mal. Samedi soir, Nice en a pris une belle dans son antre de l'Allianz-Riviera. Les Aiglons ont bu la tasse contre une équipe de Dijon à qui tout réussit dans ce début de saison. Tout l'inverse de leurs généreux hôtes du soir, toujours en quête de leur première victoire, et qui ont subi là leur deuxième revers en deux matches à domicile. Le mois d'août est meurtrier pour le Gym et son nouvel entraîneur, Patrick Vieira. Rude bizutage en L1 pour l'ancien Gunner.

"Perdre 4-0 à domicile, c'est difficile à accepter, c'est un scénario catastrophique pour nous", admet le champion du monde 1998. Tout n'a pourtant pas été à jeter dans cette rencontre, même si le score indique le contraire. Pendant une heure, les Aiglons ont affiché quelques promesses intéressantes avec leur 3-4-3 en situation offensive. "Ça nous a permis de créer quelques décalages et quelques situations, et si on regarde le contenu, on a eu la possibilité de marquer quelques buts ce soir", relève le coach niçois.

Matches amicaux

Saint-Etienne enchaîne face à Nice avec la manière

10/07/2020 À 18:27

"On avait l'impression d'avoir le match en main mais on n'arrive pas à concrétiser et on se fait punir par manque d'efficacité dans les deux surfaces", confirme le milieu Wylan Cyprien. De fait, les intentions azuréennes ont volé en éclats aux deux extrémités du terrain. "On a manqué d'agressivité sur le plan offensif et sur le plan défensif, poursuit Vieira. Le message aux joueurs à la fin du match a été celui-ci : bien jouer ne suffit pas. On a besoin de plus. On ne l'a pas eu ce soir. On n’a pas très bien défendu, nous avons été assez timides."

Dante (Nice) et Naim Sliti (Dijon) / Ligue 1

Crédit: Getty Images

Il y a un problème de manque de rigueur et d'agressivité

Pour Patrick Vieira, son Nice ne manque pas de qualités, mais de coffre. Une fois l'ouverture du score concédée samedi soir au milieu de la seconde période, le château de cartes s'est écroulé. Comme si le match était fini à 1-0. "Après le premier but, nous avons été incapables de réagir, déplore-t-il. C’est ce qui explique cette catastrophe. On manque de caractère, de personnalité et d'agressivité. C'est quand on est dans le dur qu'on voit le caractère de chacun." Contre Dijon, justement, on ne l'a pas vu.

La manière dont son équipe s'est liquéfiée dans la difficulté est tout de même assez inquiétante. Surtout avant un déplacement à Lyon, qui ne s'annonce pas de tout repos. Or avec un point en trois matches, l'OGCN n'est pas au mieux, si elle n'est pas encore au plus mal. "On va travailler pour réagir dès le prochain match. Lyon, c’est un match difficile bien sûr, mais aussi un beau challenge à relever."

Seule bonne nouvelle, dans le Rhône, Nice retrouvera son attaquant vedette Mario Balotelli. Il ne règlera pas tout à lui seul, mais du caractère, l'Italien en a. Vieira, encore : "Mario, on connait ses qualités et ses défauts. Lorsque l’on voit ses stats sur les deux dernières années, on sait qu’il est capable de marquer beaucoup de buts."

S'il ne conteste pas le côté problématique de la situation ("on est dans le dur, après trois journées seulement, c’est la réalité", dit-il), Patrick Vieira refuse pourtant d'être alarmiste. "Je crois en ce groupe, dans les joueurs, souffle-t-il. Il y a un problème de manque de rigueur et d'agressivité, qui résume nos premiers matches." Et qu'il faudra vite, très vite rectifier. Sous peine de s'exposer à d'autres claques...

Les déboires de l'OGC Nice continuent en ce mois d'août.

Crédit: Getty Images

Ligue 1

Un joueur de Dijon positif au coronavirus

26/06/2020 À 19:28
Ligue 1

Nice recrute Daniliuc, Schneiderlin en approche

18/06/2020 À 20:26
Dans le même sujet
FootballLigue 1OGC NiceDijon FCO
Partager avec
Copier
Partager cet article