Neymar et Thiago Silva ont quitté la France pour passer cette période de confinement au Brésil. Edinson Cavani les a imités pour l'Uruguay. L'image n'est pas forcément très opportune à l'heure où nombre d'Européens sont confinés chez eux. Le PSG s'en serait même sûrement bien passé. Et dans quelques semaines, il va falloir gérer un autre dossier qui aurait pu être épineux : leur retour en France. Avec une question majeure : vont-ils pouvoir rentrer sans souci quand l’heure de la reprise aura sonné ?
La question mérite d'être posée car dans son allocution du 13 avril, le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé que les "frontières avec les pays non-européens resteraient fermées jusqu'à nouvel ordre." Les frontières à l'entrée de l'Union européenne et de l'espace Schengen sont en effet bloquées depuis près d'un mois maintenant. Et elles vont le rester encore quelques temps, sûrement même après la fin du confinement. Un futur problème pour Neymar and co ? Oui et non. Il pourrait en fait plus s'agir de complications que de problèmes.
Ligue 1
5-3 : Trop d'erreurs défensives et une claque pour l'OL
31/07/2021 À 18:33
Il existe évidemment des exceptions pour permettre à certaines personnes de venir en France malgré les interdictions d'entrée. Sur le site du gouvernement et depuis l'annonce de ces mesures pour lutter contre la diffusion du Covid-19 en matière de contrôle aux frontières, il y a ainsi une attestation de déplacement "international dérogatoire vers la France métropolitaine exigée pour une entrée ou un transit sur le territoire français". Et les joueurs parisiens, qui devront présenter "aux transporteurs avant l'embarquement ainsi que lors des contrôles d'arrivée", rentrent dans certains critères.

Une nouvelle période de quarantaine

"Ressortissant de nationalité française" depuis sa naturalisation en mars 2019, Thiago Silva ne devrait ainsi pas rencontrer trop de soucis pour rentrer chez lui à Paris. Tout comme Cavani qui dispose d'un passeport italien. Le buteur uruguayen correspond aux critères exigés par le gouvernement en tant que ressortissant de l’Union européenne "ayant sa résidence principale en France".
Neymar n'a en revanche pas de passeport européen. Pas de panique cependant. Il y a un motif que la star auriverde remplit sur l'attestation : "Personnes ayant leur résidence principale en France ou dans l’Union européenne et pays assimilés 1, titulaires d’un titre de séjour ou d’un visa de long séjour français ou européen en cours de validité, ainsi que leurs conjoints et leurs enfants". Cette attestation dérogatoire de déplacement laisse donc penser que le PSG devrait pouvoir retrouver ses joueurs quand le confinement sera levé et que la reprise de l'entraînement sera programmée.
Enfin, il y a bien un point qui pourrait poser problème. Alors que le Brésil est de plus en plus touché par le Covid-19 et que le président, Jair Bolsonaro étonne par sa politique, il semble difficile d'imaginer Neymar et Thiago Silva revenir en France sans passer par une période de quatorzaine à Paris afin de ne prendre aucun risque. Ce délai supplémentaire ne ferait pas forcément les affaires de Thomas Tuchel and co. Mais il ne serait pas non plus dramatique alors que les échéances majeures au programme du PSG sont prévues dans plusieurs semaines.
Ligue 1
Varane aurait fait son choix : il veut quitter le Real Madrid, le PSG déjà à l'affût
14/06/2021 À 15:28
Ligue 1
Canal+ annonce son retrait de la diffusion de la Ligue 1
11/06/2021 À 16:03