Les tops

  • Di Maria, l’ange s’est réveillé
Au meilleur des moments, Angel Di Maria s’est réveillé. Bien en deçà de son niveau depuis plusieurs semaines, l’Argentin a enfin montré de belles choses sur la pelouse du Parc des Princes. Bien inspiré, le numéro 11 parisien a profité d’une erreur de la défense nîmoise pour ouvrir le score à la 18e minute. Avant d’offrir une merveille de passe décisive pour Pablo Sarabia un quart d’heure plus tard. Moins en vue en deuxième mi-temps, Di Maria a tout de même rassuré à deux semaines du déplacement au Camp Nou pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. De bon augure pour les Parisiens.
Ligue 1
Genesio tout proche de Rennes
02/03/2021 À 15:52

"Leonardo le voulait même avant que Pochettino arrive" : Alli au PSG, ce n'est pas fini

  • Lille, costaud comme un champion
Dans le peloton de tête, c'est bien le LOSC qui a fait la meilleure impression mercredi soir. Solides, cliniques et efficaces, les Dogues n'ont laissé aucune chance aux Girondins en s'imposant par trois buts d'écart au Matmut Atlantique. Un succès qui permet aux hommes de Christophe Galtier d'être bien installés dans leur fauteuil de leader, avec deux points d'avance sur Lyon et trois sur le PSG. Plus que jamais, Lille fait forte impression et semble intouchable. La forme du LOSC promet une fin de saison palpitante !
  • Ben Yedder, ça va beaucoup mieux
Voilà quelques semaines qu'il n'y en avait que pour Guillermo Maripan et Kevin Volland. Et on avait un peu oublié que l'ASM avait dans ses rangs l'un des meilleurs avant-centres de Ligue 1. Wissam Ben Yedder a bien choisi son moment, le choc azuréen face à Nice, pour rappeler qu'il n'était pas fait du même bois que les autres. Il s'est d'abord échauffé sur penalty, sa spécialité. Et puis, il a envoyé une mine fantastique dans la lucarne de Walter Benitez pour offrir le derby aux Aiglons. Son deuxième doublé en 15 jours. Alors oui, ça va beaucoup mieux pour WBY.
  • Sarr, 18 ans et quel talent !
Papiss Cissé, Diafra Sakho, Sadio Mané, Ismaïla Sarr, Habib Diallo et Ibrahima Niane. La liste des Sénégalais de Génération Foot devenus incontournables au FC Metz est interminable. Le petit dernier, arrivé en septembre, a lui aussi du talent plein les pattes. Pape Matar Sarr, puisque c'est bien de lui qu'il s'agit, est en train, à 18 ans, d'éclabousser la L1 de son talent en ce début d'année. Milieu de terrain, il a inscrit face à Montpellier son deuxième but en moins d'une semaine. Ca n'a pas suffi ce mercredi mais ce talent décomplexé va rendre énormément de services à Metz et perpétuer la tradition.

Les flops

  • Caleta-Car, la tête ailleurs
Son transfert avorté vers Liverpool y est pour beaucoup. Mercredi le Daily Mail affirmait même que Duje Caleta-Car était "dévasté". Sur la pelouse de Bollaert, le défenseur central n'a pas semblé dans son assiette et cela s'est traduit dans ses interventions défensives. Le Croate, impliqué sur les deux buts du RC Lens, a incarné les faiblesses défensives de son équipe en seconde période. Si Marseille veut bien finir la saison, il va falloir que Caleta-Car se reprenne.

Un mercato brillant et des idées en pagaille : comment Longoria a ringardisé Zubizarreta

  • Strasbourg-Brest, choc des boulettes
Une boulette de gardien, ça arrive. Deux boulettes dans le même match, c’est plus rare. Surtout quand les gardiens des deux équipes sur le terrain sont fautifs. Mercredi, sur la pelouse de la Meinau, c’est Larsonneur qui a ouvert le bal des boulettes en faisant preuve d’une grande passivité sur le second but du RCSA. Mais, à dix minutes du terme, son homologue strasbourgeois Kawashima a relancé la rencontre en négociant mal un ballon dans sa surface de réparation. Au final, Strasbourg et Brest se sont quittés sur un score nul (2-2), dans une rencontre ou leurs portiers ne se seront pas illustrés de la meilleure des manières.
  • Kehrer, danger permanent
Même face à la lanterne rouge du championnat, au Parc des Princes, le PSG a été quelques fois en danger. Et Thilo Kehrer n’y est pas pour rien. Aligné en défense centrale aux côtés de Presnel Kimpembe, l’Allemand s’est encore illustré par ses imprécisions et ses erreurs d’attention. A plusieurs reprises, le défenseur a mis sa défense (et même son gardien) en danger. Même s’il n’est qu’une solution de remplacement, Kehrer n’apporte plus les garanties nécessaires, même en Ligue 1.
Di Maria et Mbappé s'illustrent, Paris se reprend
  • Rennes et Metz auront des regrets
Le Stade Rennais et le FC Metz, respectivement 5e et 6e au classement, ont eu l'occasion de prendre trois points précieux dans la course aux places européennes. Mais les deux clubs se sont loupés. Metz d'abord, qui après avoir ouvert le score sur un joli but de Sarr au retour des vestiaires, a cédé sur la première frappe du match de Gaëtan Laborde à la 70e minute. Rennes ensuite, qui avait entamé le derby breton de la meilleure des manières avant de se faire reprendre en fin de match par Lorient et Quentin Boisgard. Dommage.
Ligue 1
La page de l'accueil "injuste" et de sa propre "naïveté" tournée, Garcia rêve en grand avec l'OL
23/02/2021 À 08:15
Ligue 1
"Qu'il prenne un avion et retourne à EuroDisney" : les supporters de l'OM se paient Eyraud
19/02/2021 À 15:38