"Ton effort est très humain". Comme l'a si bien dit André Villas-Boas vendredi en conférence de presse, Dimitri Payet a fait un geste fort en choisissant de baisser nettement son salaire pour prolonger à l'OM jusqu'en 2024 et y préparer sa reconversion. Sur les deux années de plus de son contrat, de 2022 à 2024, l'international français a accepté "que son salaire de base soit réduit de 40 à 60% et a renoncé à ses primes de qualification européenne", a ajouté le dirigeant. Forcément, c'est à saluer. Et cela peut en inspirer certains. Enfin, c'est ce qu'espère son président, Jacques-Henri Eyraud.

Ligue 1
Ajroudi confirme le projet de rachat et souhaite voir Boudjellal président de l'OM
29/06/2020 À 07:54

D'après L'Equipe, le patron olympien voudrait voir d'autres joueurs de l'effectif phocéen suivre l'exemple de leur meneur de jeu. Et ils sont évidemment assez faciles à identifier puisqu'il s'agit des trois autres plus gros salaires du club : Florian Thauvin, Steve Mandanda et Kevin Strootman. Épinglé pour non-respect du fair-play financier, obligé de réduire son déficit et encore un peu plus dans une situation inconfortable avec la crise liée au Covid-19, l'Olympique de Marseille doit renflouer ses caisses. En dégraissant. Soit en vendant des joueurs, soit en… réduisant la masse salariale. Et Payet peut donc avoir lancé le mouvement.

Pour Strootman, ce serait salutaire

Si le dossier Steve Mandanda semble le moins problématique avec ses 360 000 euros par mois puisque le portier n'a plus qu'un an de contrat et qu'il a une histoire particulière avec l'OM, les situations de Florian Thauvin et Kevin Strootman s'annoncent plus épineuses. Blessé presque toute l'année et alors que son salaire est estimé à 422 000 euros par mois, "Flotov" a certes annoncé son intention de rester à un an de la fin de son contrat, histoire de ne pas partir sur une saison quasi-blanche et de savourer du retour de la Ligue des champions sur la Canebière. Mais il n'a pas évoqué l'idée de prolonger alors qu'il peut filer libre où bon lui semble l'été prochain avec une belle prime de signature à la clef, surtout s'il arrive à faire parler de lui avec l'équipe de France.

Le champion du monde 2018 et ses représentants sont clairement en position de force dans ses négociations. Une prolongation avec une baisse de salaire serait alors très symbolique. Pour Kevin Strootman - dont le contrat court jusqu'en juin 2023 ! -, un geste à la Payet serait là presque salutaire pour l'OM. Le Néerlandais est un boulet pour les finances du club. A 30 ans, le milieu n'est pas un titulaire indiscutable à Marseille, or ses émoluments actuels sont estimés à près de 500 000 euros bruts mensuels – soit les mêmes que Payet avant sa prolongation -. Mais L'Equipe estime que cela part de loin. Reste à savoir si Payet a donné des idées à ses partenaires. En bon leader.

Projet à contrecoeur : A quoi joue Boudjellal avec le rachat de l'OM ?

Football
Villas-Boas salue le geste de payet
27/06/2020 À 19:27
Ligue 1
Un spécialiste en lecture labiale brésilien confirme la version de Neymar
HIER À 11:39