Décidément, les "Anti-Kita" ne lâchent rien. Six jours après avoir accueilli Raymond Domenech pour son premier entraînement à la Jonelière avec une musique de cirque et des messages moqueurs, quelques supporters nantais ont fait une nouvelle action de contestation contre la direction du club canari. Mardi, pas moins de 300 banderoles ont été déployées dans la ville de Nantes et sa périphérie.
Ligue 1
5-3 : Trop d'erreurs défensives et une claque pour l'OL
31/07/2021 À 18:33
Sur chacune des banderoles, le même message : "Le FC Nantes est à vendre". Histoire de rappeler, qu'à leurs yeux, le club canari n'est plus la propriété de Waldemar Kita et que son mandat à la tête du FCN doit prendre fin. Le mouvement "Anti-Kita" a pris de l'ampleur ces dernières semaines, au vu de la crise sportive que traverse le club et de la récente nomination de Raymond Domenech au poste d'entraîneur.
Ligue 1
Varane aurait fait son choix : il veut quitter le Real Madrid, le PSG déjà à l'affût
14/06/2021 À 15:28
Ligue 1
Canal+ annonce son retrait de la diffusion de la Ligue 1
11/06/2021 À 16:03