Getty Images

Une grosse colère, puis un festival : Bordeaux étrille Nîmes

Une grosse colère, puis un festival : Bordeaux étrille Nîmes

Le 03/12/2019 à 21:16Mis à jour Le 03/12/2019 à 21:54

LIGUE 1 - Dans un contexte tendu, marqué par l'interruption de la rencontre causée par l'entrée d'ultras sur la pelouse, Bordeaux a facilement battu Nîmes mardi soir (6-0), lors de la 16e journée de Ligue 1. Josh Maja a notamment inscrit un triplé (24e, 37e, 53e). De Préville et Otavio, par deux fois, ont également marqué. Bordeaux monte sur le podium.

Le triste spectacle, puis la démonstration. Dans un match interrompu près de 30 minutes par des supporters bordelais entrés sur la pelouse, Bordeaux a écrasé Nîmes au Matmut Atlantique (6-0) lors de la 16e journée. Les hommes de Paulo Sousa grimpent sur le podium à cinq jours d'un déplacement à Marseille qui s'annonce palpitant. Déjà buteur samedi, le jeune Josh Maja a mis les siens sur orbite avec un triplé. Nîmes s'enfonce de son côté dans la crise et est 19e, avec un match en retard.

On a d'abord assisté à une bien triste scène, mardi soir. Celle de supporters bordelais pénétrant derrière le but de Benoît Costil pour faire entendre leur voix dans le conflit qui les oppose à leur direction, et en particulier à Frédéric Longuépée. Plus précisément pour protester contre l'interdiction de déploiement d'une banderole visant le président délégué des Girondins. Après plus de 25 minutes d'interruption, les Ultras ont obtenu gain de cause. Et la rencontre a repris son cours pour le bonheur de tous. Enfin, surtout des locaux.

Triplé pour Maja, doublé improbable pour Otavio

Car ce qui a suivi a tourné à la démonstration. Conquérant en début de match, plutôt bien revenu des vestiaires après l'interruption, Nîmes a été cueilli à froid par l'ouverture du score de Josh Maja, validée à l'aide de la vidéo (1-0, 24e). Les Crocos n'ont pas lâché, ont eu quelques situations intéressantes à négocier, mais ont pêché dans la finition (29e, 34e). Très, très problématique face à un Bordeaux qui s'est transformé en machine dans la surface de réparation.

C'est bien simple, à la 87e minute, Otavio a inscrit le sixième but des siens – son deuxième personnel – sur la septième frappe cadrée des Girondins, cliniques (6-0, 87e). Mais c'est surtout Maja qui a attiré la lumière à lui. L'ancien joueur de Sunderland s'est offert, plein de sang-froid, son premier doublé en Ligue 1 avant la pause (2-0, 37e). Puis son premier triplé au retour des vestiaires, d'une superbe frappe (3-0, 53e). Comme si ça ne suffisait pas, l'international nigérian a livré un caviar à Nicolas De Préville (4-0, 58e) avant le doublé improbable d'Otavio.

Longtemps vaillants, les hommes de Bernard Blaquart ont toutefois affiché des limites rédhibitoires à ce niveau, notamment dans l'alignement et l'espace entre les lignes. Alors que Bordeaux grimpe sur le podium grâce à ce cinquième match de suite sans défaite, le NO s'enfonce, à la recherche d'une victoire depuis septembre. Et son prochain adversaire s'appelle Lyon

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0