Getty Images

Sanches, la machine est lancée

Sanches, la machine est lancée

Le 13/12/2019 à 23:36Mis à jour Le 14/12/2019 à 09:35

LIGUE 1 - Le LOSC s’est imposé à domicile vendredi contre Montpellier (2-1) et signe sa quatrième victoire d’affilée en championnat. Un Dogue s’est particulièrement illustré dans ce match, c’est Renato Sanches.

Trois jours après Chelsea, les Lillois recevaient Montpellier lors d’un match capital pour la course au podium. Mission accomplie pour les hommes de Christophe Galtier qui se sont imposés (2-1), et qui prennent provisoirement la troisième place. Un homme s’est illustré lors de cette rencontre, Renato Sanches, en grande forme et surtout décisif, puisque c’est lui qui marque le deuxième but lillois (84e).

Ce but ne vient que confirmer la montée en puissance du milieu de terrain, positionné à droite ce vendredi soir. Accélération, récupération, dribbles (12 tentés, 10 réussis, un record cette saison), orientation du jeu et même but, Sanches a ajouté une nouvelle corde à son arc pour sa huitième titularisation. Demandez donc à la défense de Montpellier. Les hommes de Michel Der Zakarian ont eu du mal à résister aux assauts du Portugais, qui était partout.

Sanches semble surtout avoir pris confiance en lui et en ses sensations, en témoignent ses cinq tentatives de tirs (quatre cadrées), finalement récompensées par un but en toute fin de match. D’une action totalement individuelle, le milieu a éliminé Le Tallec, s’est infiltré dans la surface et a frappé directement du pied droit. Rulli n’a rien pu faire.

Equilibre et percussion

On l’avait connu dans un rôle plutôt défensif, Galtier a fait de lui un milieu offensif à part entière et ce, avec succès : "Il a été bon quand il a été à droite, décisif quand il a été à gauche, très utile pour l’équipe comme toujours. Il est là parce que c’est un bon joueur, dans des périodes un peu difficiles il apporte de l’équilibre et de la percussion. Il a beaucoup de qualités techniques. Sa qualité de dribbleur, il l’a montré plusieurs fois à l'entraînement et sur le match il a été très très étonnant", analysait le coach après le match au micro de Canal+.

Renato Sanches vom OSC Lille

Renato Sanches vom OSC LilleGetty Images

De retour à son meilleur niveau, celui qui rêve de disputer l’Euro avec le Portugal a grandement porté son équipe, ce n’est pas Osimhen, qui dira le contraire : "Il est en train de monter en puissance et ça fait du bien à l’équipe. On avait besoin de tout l’effectif, et lui, avec son passé, ça va lui faire du bien et j’espère qu’il va continuer comme ça."

Cette métamorphose de l’ancien du Bayern Munich, Galtier en est l’un des principaux artisans : "Quand il est arrivé, il n’était pas en manque de confiance mais en manque de temps de jeu. (...) On lui a fait comprendre qu’il fallait qu’il soit patient et que les qualités qu’on lui a découvertes il y a quelques années, et qui lui ont permis d’être champion d’Europe et d’être transféré au Bayern, n’avaient pas disparu", confiait l’entraîneur des Lillois au site de la LFP. Pour le plus grand bonheur du LOSC, et peut-être bientôt de la sélection portugaise.

Jonathan Ikoné et Renato Sanches (LOSC)

Jonathan Ikoné et Renato Sanches (LOSC)Getty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0