Getty Images

Lyon, un nul à Amiens qui ne rassure pas

Lyon, un nul à Amiens qui ne rassure pas

Le 13/09/2019 à 22:40Mis à jour Le 14/09/2019 à 09:38

LIGUE 1 - Lyon a concédé un nul vendredi soir à Amiens (2-2), qui a souligné un inquiétant manque de constance et de rigueur avant la C1. L'OL a été puni dans les arrêts de jeu par son ancien joueur Mathieu Bodmer.

L'OL n'y arrive plus. Mené puis remis sur de bons rails par un nouveau doublé de Moussa Dembélé, les Rhodaniens sont passés au travers de leur seconde période, où Amiens a poussé pour obtenir un nul mérité (2-2). Ce sont deux anciens Lyonnais, Christophe Jallet et Mathieu Bodmer, qui ont coûté la victoire à Lyon, sans victoire depuis trois journées et dans le doute à quelques jours du début de sa campagne de Ligue des champions.

Qu'aurait-on dit de la prestation lyonnaise sans Dembélé, d'une efficacité redoutable en ce début de saison ? Auteur de son 2e doublé de la saison en Ligue 1, au stade de la Licorne, l'attaquant de l'OL a longtemps pensé avoir sorti son équipe d'une grosse galère. Peut-être déréglé par l'absence de Thiago Mendes (suspendu) au milieu de terrain, et celles de Jason Denayer (blessé) et Youssouf Koné en défense (suspendu), bousculé par une équipe joueuse et volontaire, Lyon n'a pas attendu dix minutes pour encaisser son troisième but sur ses trois derniers matches.

Lyon a disparu en seconde période

Et quel but ! D'un coup franc lointain, bien aidé par une intervention ratée de Joachim Andersen qui a déstabilisé Anthony Lopes, Christophe Jallet a embrasé le public amiénois (1-0, 7e). Mais très vite, après une superbe inspiration de Jeff Reine-Adélaïde, Moussa Dembélé a refroidi les locaux (1-1, 9e). Le réalisme de l'ancien joueur du Celtic Glasgow a grandement servi à un OL sinon maladroit.

Titulaire à la place de Memphis Depay sur la gauche de l'attaque, Martin Terrier a fait preuve de beaucoup de déchet devant le but (26e, 29e), alors que Houssem Aouar a buté sur Régis Gurtner (27e). Les Lyonnais ont eu du mal à profiter des nombreuses erreurs de relance d'Amiens, où Gael Kakuta a été un danger permanent devant.

Alors qu'ils avaient le match en main, les Rhodaniens ont, comme à Bordeaux avant la trêve, grandement faibli en deuxième période. Dominés par des locaux qui récupéraient de plus en plus de ballons au fut et à mesure que le chronomètre défilait, les Gones ont craqué en fin de partie, sur un but de Bodmer, bien servi par… Jallet (2-2, 90e+2).

De quoi laisser d'énormes regrets aux Lyonnais, qui ont été trop imprécis sur leurs quelques opportunités (52e, 71e, 72e), mais qui se sont encore arrêté de jouer et ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes, alors qu'Amiens a été récompensé de son envie. L'inquiétude commence à poindre chez le septuple champion de France, qui va aborder la tête dans le seau une semaine cruciale, avec les réceptions du Zénit en Ligue des champions et de Paris en Ligue 1.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0