Getty Images

Villas-Boas : "Des chances face à Paris ? Pas trop, en réalité"

Villas-Boas : "Des chances face à Paris ? Pas trop, en réalité"

Le 21/10/2019 à 00:11Mis à jour Le 21/10/2019 à 08:34

LIGUE 1 - L’Olympique de Marseille est parvenu à renouer avec la victoire face à Strasbourg ce dimanche (2-0). Juste après la rencontre, les regards phocéens étaient déjà tournés vers le choc face au PSG, prévu le week-end prochain. Un rendez-vous qu’André Villas-Boas semble aborder avec un certain pragmatisme. Voire avec fatalisme.

Les prochaines semaines s’annoncent particulièrement corsées pour Marseille. Courant novembre, Dimitri Payet et ses coéquipiers recevront ainsi Lyon et Lille, deux adversaires directs - a priori, du moins - dans la course au podium. Juste avant, il y aura un voyage à Monaco en Coupe de la Ligue et, surtout, un déplacement périlleux sur la pelouse du Parc des Princes. PSG - OM, voilà en effet l’affiche qui attend les Olympiens dimanche prochain (21h).

Même s’ils n’ont plus battu leur rival parisien depuis novembre 2011, les Phocéens savent pertinemment que ce classique du championnat reste un rendez-vous à part, ne serait-ce qu’aux yeux de leurs supporters qui ont d’ailleurs commencé à entonner quelques chants hostiles au Paris Saint-Germain lors des dernières minutes de la rencontre face à Strasbourg. André Villas-Boas les a probablement entendus et, de toute manière, le Portugais est conscient de la particularité du rendez-vous à venir. Le technicien s’est cependant montré bien prudent ce dimanche. "Des chances face à Paris ? Je pense que nous n’en aurons pas trop, en réalité," a lâché l’ancien coach du FC Porto au micro de Canal+.

"Nous allons essayer de rêver"

"Rivaliser avec le PSG, qui a tout remporté sauf la Ligue 1 avec Unai Emery (en 2016-2017, ndlr), ce n’est pas possible. C’est une équipe qui joue dans un autre championnat que le nôtre, il suffit de regarder les sommes d’argent dépensées pendant le mercato pour s’en rendre compte," a-t-il ajouté. Et ni l’absence de Neymar (blessé), ni la perte d’énergie relative engendrée par le match à Bruges en Ligue des Champions n’influent sur l’opinion de l’entraîneur marseillais. "Ils seront peut-être fatigués après la C1, mais si je n’y crois pas beaucoup car Thomas Tuchel travaille très bien."

Vidéo - Villas-Boas : "Je n'ai pas peur du PSG mais on ne peut pas lutter contre eux"

00:40

"AVB" donnerait presque l’impression de partir battu d’avance. Un sentiment néanmoins balayé par l’intéressé. "Evidemment, nous allons jouer notre chance à fond, monter une stratégie, essayer de rêver, a-t-il ainsi promis. Mais ce ne sera pas le match le plus important pour moi. Le Classique n’a plus la même signification que par le passé. Maintenant, l’OM le joue face à une équipe d’une autre ligue."

Vidéo - Villas-Boas : "Le PSG ? Une équipe qui n'est pas de ce championnat"

00:46
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0