Après Michel Seydoux mercredi, un autre personnage du football, et non des moindres, s'est rallié à la cause de Jean-Michel Aulas. Interrogé par BeIN Sports jeudi, Aleksander Ceferin, le président de l'UEFA, a estimé que l'arrêt prématuré de la L1, décidée par la LFP le 30 avril, était "prématuré". "Ce n'est pas une chose idéale parce que beaucoup ont prouvé qu'on pouvait jouer, à l'exception de quelques championnats (ndlr : les Pays-Bas)", a-t-il ajouté.
Aleksander Ceferin a cependant indiqué qu'il "respectait la décision" de la Ligue de football professionnel et des autorités françaises. "Il revient au gouvernement de dire ce que les clubs peuvent faire. Pour cette décision, nous n'avons pas été sollicités", a précisé le président de l'UEFA. Ces déclarations ont fait bondir Jean-Michel Aulas jeudi soir. "Les choses sont claires, il n’y avait pas d’obligation d’arrêter", a-t-il écrit Twitter
Ligue 1
C'est officiel : Guion annonce son départ de Reims, Caillot confirme pour Oscar Garcia
15/04/2021 À 21:33
Par ailleurs, Aleksander Ceferin a déclaré qu'il ne voyait pas "pourquoi les autorités françaises interdiraient un match sans spectateurs", pour les matches de Ligue des champions, que l'UEFA souhaite voir se poursuivre en août et où le PSG et Lyon sont toujours en lice (ndlr : quarts de finale pour les Parisiens, et huitième de finale retour face à la Juventus pour l'OL). Un voeu qui paraît irréalisable au vu de la situation sanitaire.
Ligue 1
En plus du Bayern, Marquinhos va manquer 12 jours de compétition
13/04/2021 À 12:26
Ligue 1
Examens vendredi pour Marquinhos, Süle et Goretzka vers un forfait pour le retour
08/04/2021 À 10:35