Getty Images

Strasbourg décolle enfin et prive Nantes de la tête

Strasbourg décolle enfin et prive Nantes de la tête

Le 20/09/2019 à 22:30Mis à jour Le 20/09/2019 à 23:01

LIGUE 1 – Les Strasbourgeois ont décroché leur première victoire de la saison en s'imposant, à domicile, 2-1 face à Nantes. Coulibaly avait ouvert le score en première période (28e) avant de voir Liénard (66e) et Ajorque (89e) donner la victoire aux locaux. Cette victoire permet au Racing de remonter à la 13e place. Les Canaris, qui pouvaient prendre la tête du championnat, sont 4e.

Strasbourg la tient enfin ! Sevrés de victoire en Ligue 1 depuis le début de la saison, les Alsaciens ont pris le meilleur sur Nantes ce vendredi (2-1) en ouverture de la 6e journée de championnat. Kalifa Coulibaly avait pourtant ouvert le score pour les Canaris mais les locaux, métamorphosés après la pause, ont inversé la tendance grâce à Dimitri Liénard et Ludovic Ajorque. Le Racing décolle (13e) alors que le FCN chute d’un rang et se retrouve quatrième.

Au coup d’envoi, les dynamiques étaient diamétralement opposées entre Strasbourg (en quête d’un premier succès en L1) et Nantes (sur une lancée de trois victoires de rang). La confiance affichée n’était donc pas la même des deux côtés, et cela s’est remarqué sur le terrain. Approximatif dans ses transmissions et en panne d’inspiration à l’approche du but adverse, le RCSA a en outre encaissé un but franchement évitable.

Sur un centre a priori raté de Charles Traoré, Kenny Lala s’est étonnamment effacé afin de laisser passer le ballon. L’inévitable Kalifa Coulibaly en a profité pour fusiller Matz Sels dans un angle fermé (0-1, 28e). De quoi récompenser le premier acte des Canaris qui, à défaut d’avoir été étincelants, ont maîtrisé leur sujet avec sérénité et ont été efficaces.

Liénard a tout changé

Conscient des manques de son équipe, Thierry Laurey a opéré un changement tactique dès le retour des vestiaires en remplaçant Alexander Djiku par Dimitri Liénard. Un choix payant, car les Strasbourgeois ont alors outrageusement dominé les débats. Comme un symbole, c’est justement Liénard, au club depuis 2013, qui a égalisé d’une frappe croisée (1-1, 66e). Poussés par leur public, les coéquipiers de Stefan Mitrovic ont insisté. Et ils ont bien fait. Imran Louza a concédé un penalty et Ludovic Ajorque n’a pas tremblé au moment de le transformer (2-1, 89e).

Grâce à une seconde période nettement plus aboutie que la première, le Racing arrache donc un succès qui va peut-être lui permettre de lancer véritablement sa saison. De bon augure, surtout avant d’aller défier Lille au stade Pierre-Mauroy. Les Nantais, de leur côté, pourront regretter d’avoir totalement arrêté de jouer après la pause. Les hommes de Christian Gourcuff avaient la possibilité de ravir la première place en cas de victoire. Ils tombent finalement du podium et pourraient renter dans le rang en fonction des autres résultats du week-end.

Kenny Lala (Strasbourg) à la lutte avec Moses Simon (FC Nantes)

Kenny Lala (Strasbourg) à la lutte avec Moses Simon (FC Nantes)Getty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0