Eurosport

Mbappé et Savanier voient double, Amiens en mode TFC : les tops et flops de la 27e journée

Mbappé et Savanier voient double, Amiens en mode TFC : les tops et flops de la 27e journée

Le 29/02/2020 à 23:07Mis à jour Le 29/02/2020 à 23:18

LIGUE 1 - Les grosses performances de Kylian Mbappé et Téji Savanier, Rennes qui s'installe confortablement sur le podium ou Toulouse qui continue de dérailler : voici les tops et les flops de la 27 journée de championnat.

Tops

  • Mbappé en leader

Quand Neymar n'est pas là, qu'Icardi squatte le banc et que Cavani vendange, le PSG peut toujours compter sur Kylian Mbappé. Le désormais meilleur buteur de Ligue 1 (18 réalisations), auteur de son cinquième doublé de la saison en championnat, a été le détonateur de la plupart des actions parisiennes, en faisant comme toujours la différence par sa vitesse et sa technique. Auteur de 4 buts lors de ses 3 dernières sorties en championnat, le Français a aussi été passeur décisif pour Icardi en fin de rencontre, pour parachever la balade parisienne. De bon augure à 11 jours de la réception de Dortmund au Parc des Princes.

  • Savanier voit double mais vise juste

Le milieu de terrain de Montpellier a fêté comme il se doit son 50e match dans l'élite. D'un penalty parfaitement négocié pour tromper le gardien strasbourgeois Matz Sels (57e) puis d'une frappe limpide à l'entrée de la surface après une percussion axiale tranchante (65e), Téji Savanier s'est offert son premier doublé en Ligue 1. "J'espère que ce ne sera pas le dernier, s'est réjoui le joueur de 28 ans sur le site du club héraultais. Dès que j'ai la possibilité de frapper, je ne me pose pas de question et, en ce moment, ça me sourit". Savanier en est désormais à six buts inscrits en championnat cette saison dont quatre hors de la surface. Il a, par ailleurs, transformé les six penalties qu'il a frappés en Ligue 1.

  • Rajkovic, la muraille de Reims

Si Reims est reparti du stade Louis II avec le point du nul ce samedi soir, il le doit en grande partie à son portier Pedrag Rajkovic. Le Serbe, patron de la meilleure défense de Ligue 1 (21 buts encaissés), a été propre une grande partie de la rencontre face à l'armada monégasque (6 arrêts. Mais c'est surtout en fin de match qu'il s'est illustré, d'abord solide sur une frappe dans la surface de Wissam Ben Yedder (87e), puis vigilant pour repousser une frappe déviée et vicieuse de Stevan Jovetic (90e+2). Enfin, il s'est bien détendu pour repousser une nouvelle tentative du Monténégrin, cette fois à bout portant, sur sa barre, avant de s'emparer du ballon. Une succession de sauvetages qui lui a permis d'afficher un large sourire au coup de sifflet final.

  • Rennes peut rêver

Les Bretons pourraient bien rejoindre le gratin européen la saison prochaine. A onze journées du terme de cet exercice 2019-2020, ils sont en tout cas solidement installés sur le podium de la Ligue 1 avec provisoirement quatre points d'avance sur Lille qui défie Nantes dimanche. Grâce aux buts de Bourigeaud et Maoussa en tout début et en toute fin de match, Rennes ne s'est pas loupé sur la pelouse de la lanterne rouge Toulouse (0-2). Les hommes de Julien Stéphan empochent un deuxième succès consécutif après celui obtenu face à Nîmes (2-1). De quoi leur donner envie de disputer la première C1 de leur histoire.

Flops

  • Toulouse continue de creuser

Les semaines se suivent et le cauchemar toulousain se poursuit, inlassablement. Même le retour de Max-Alain Gradel, capitaine à la dérive et qui a encore paru hors de forme lors de cette 27e journée, ne permet pas au Téfécé d'enrayer cette impressionnante série de matches sans victoire (17). Bon dernier de la classe, avec un Goicoechea qui a encore fait un cadeau à ses adversaires sur le deuxième but rennais, Toulouse est surtout d'une grande faiblesse offensive (pire attaque avec seulement 21 buts) : voilà 699 minutes qu'on n’a plus vu de but des Violets en Ligue 1. Une éternité.

  • Ça sent pas bon pour Amiens

Les joueurs de Lukas Elsner n'y arrivent décidément pas. Ils ont enchaîné une triste quinzième rencontre consécutive sans victoire en championnat. Dominateurs face à Metz, les Picards ont bien décoché 11 tirs dont 5 cadrés mais ils signent un second match de rang sans parvenir à faire trembler les filets adverses et se sont inclinés devant les Lorrains (0-1). Ce revers à domicile face au promu messin constitue forcément un coup dur dans la course au maintien. Toujours avant-dernier du classement, Amiens a loupé l'occasion de revenir à deux longueurs du barragiste Nîmes. L'embellie entrevue face au PSG (4-4) semble déjà très loin d'autant qu'un déplacement à Marseille se profile.

  • Monaco et le mirage du podium

Le club du Rocher ne perd plus, mais depuis deux semaines, il n'avance pas vraiment non plus. Après être revenu au score face à Dijon le week-end dernier, les joueurs de Robert Moreno ont cette fois été incapables de l'emporter face à Reims, malgré de nombreuses opportunités. La faute à Rajkovic (voir tops), mais aussi à la petite forme des attaquants de l'ASM, à l'image d'un Slimani pourtant parfaitement placé dans la surface en fin de rencontre mais qui a manqué sa reprise du gauche. L'ASM ne marque plus assez (3 buts sur ses 3 derniers matches), et son manque de réussite ne cache plus ses faiblesses en défense. Un fâcheux coup de mou dans la quête du podium : les Monégasques pointent à 7 longueurs de Rennes à 11 journées de la fin.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313