Eurosport

Ils sont resté en L1, pour notre plus grand bonheur : notre Top 10

Ils sont resté en L1, pour notre plus grand bonheur : notre Top 10
Par Eurosport

Le 14/09/2019 à 13:51Mis à jour Le 14/09/2019 à 13:55

LIGUE 1 - C’est presque une nouvelle saison qui débute ce vendredi. Le mercato terminé, les effectifs de Ligue 1 sont figés, au moins jusqu’en janvier. Et certains, annoncés sur le départ, vont encore fouler les pelouses de l’Hexagone. A notre plus grand plaisir. Voici notre Top 10.

10. Max-Alain Gradel (31 ans, Toulouse)

La palme de la déclaration la plus inattendue lui revient d’emblée. "Je n'ai pas eu de propositions de grands clubs. Je ne vais pas vous mentir, sinon je ne serais pas là. J'aurais tout fait pour partir. J'ai eu des propositions d'Angleterre. Mais ce n'était pas des clubs qui font rêver", avait expliqué à la surprise générale le capitaine toulousain. Le tout après avoir affirmé avoir le niveau pour les plus grands clubs français.

Malgré ses velléités, Gradel est donc toujours en Ligue 1. Dans une équipe de Toulouse qui ne soulève pas les foules mais qui pourrait surprendre cette saison. Débarrassé de son rôle d’unique buteur (ou presque) du TFC après l’arrivée de Koulouris, Gradel peut redevenir l’électron qu’il adore être. Son festival au milieu de terrain ponctué par une passe décisive pour le Grec face à Amiens (2-0) prouve qu’il n’a rien perdu de son coup de rein. Rien de mieux que de le répéter week-end après week-end pour, enfin, viser plus haut.

9. Rémi Oudin (22 ans, Reims)

Il était l’un des fils rouges du 2 septembre. Convoité de toutes parts après une saison qui lui aura valu le titre de révélation de la saison (10 buts et 4 passes), Rémi Oudin était à deux doigts de s’engager à la Fiorentina. Finalement, le club florentin a préféré miser sur Rachid Ghezzal. Pour le plus grand bonheur du club champenois qui va pouvoir compter sur ses fulgurances.

Oudin, c’est d’abord ce pied gauche délicieux de précision. C’est aussi des caramels à gogo qui ont accouché de nombreuses lucarnes la saison passée. C’est enfin un sens du but rare pour un ailier. Bref, un joueur qui possède une palette aussi large a tout pour récidiver cette année. Avant de définitivement quitter le cocon rémois.

Rémi Oudin (Reims)

Rémi Oudin (Reims)Getty Images

8. Florian Thauvin (26 ans, OM)

On vous voit venir. Même s’il est absent de longue durée, Florian Thauvin n’en reste pas moins un joueur de Ligue 1 cette saison. Et possiblement un atout maître pour l’OM dans la deuxième partie du championnat. Au début de l’été, ce n’était pas gagné. Plus forte valeur marchande d’un club en recherche de liquidités, "Flotov" était clairement candidat à un départ correspondant au passage à son envie de découvrir autre chose.

Mais le marché n’est pas qu’une question d’envie. Niveau opportunités, Thauvin n’a rien vu venir. Son profil, son âge, sa relative inexpérience en Ligue des champions et son passage raté en Angleterre sont autant de freins à un transfert dépassant les 50 millions d’euros. Alors, l’international français est resté. Il s’est blessé. Mais reviendra très probablement planter.

Vidéo - Pourquoi Florian Thauvin n'arrive-t-il pas à s'exporter ? Hutteau décrypte

03:27

7. Christophe Galtier (53 ans, LOSC)

La Ligue 1 est passée proche de perdre un duo de magicien. Selon France Football, l’AC Milan est venu aux nouvelles cet été pour recruter le tandem Christophe Galtier - Luis Campos. L’un des meilleurs recruteurs au monde et l’un des coaches français les plus sous-estimés de la dernière décennie. Car Galtier est un bricoleur hors pair.

Malgré des moyens limités à Saint-Etienne, il a réussi à installer durablement les Verts dans les positions hautes du classement. À Lille, la politique de trading du club l’oblige à composer sur du court terme, chaque joueur représentant un actif pouvant être vendu dès la première offre alléchante.

Mais Galtier s’en sort à merveille et a même réussi à rendre ce LOSC attractif. Et le voir découvrir pour la première fois la Ligue des champions à la tête d’un club français, après onze saisons consécutives en L1, est une juste récompense pour sa régularité des dernières années.

Vidéo - Chelsea, Ajax et Valence : Les Lillois peuvent-ils s'en sortir ?

03:54

6. Jeff Reine-Adelaïde (21 ans, OL)

On ne sait pas encore comment le qualifier. Milieu box-to-box qui détruit les lignes ou ailier supersonique au sens du dribble aiguisé. Ce sera probablement à Sylvinho de trancher et peut-être fixer l’ancien protégé d’Arsène Wenger à un poste précis. La seule certitude le concernant, c’est qu’il a du talent. Beaucoup.

L’Angleterre était venu aux nouvelles, friand de ce genre de joueurs frissons. Monaco aussi. Mais c’est finalement l’OL qui a raflé la mise et a misé sur lui pour compenser probablement le départ de Tanguy Ndombélé. Après avoir raté Pépé l’été dernier, juste avant son explosion XXL, Lyon n’a pas voulu faire de même avec JRA. Et c’est toute la Ligue 1 qui se réjouit de voir l’un de ses Espoirs les plus performants poursuivre son apprentissage dans l’élite.

Vidéo - Devant Pépé ou Boufal, "Reine-Adelaïde est le plus gros talent passé par Angers"

04:00

5. William Saliba (18 ans, ASSE)

Une relation déjà condamnée. William Saliba n’évoluera plus en Ligue 1 la saison prochaine, c’est déjà acté. Arsenal, qui a payé 30 millions d’euros pour l’arracher aux griffes des autres ténors européens, s’en est assuré. Alors, autant en profiter. Prêté par les Gunners dans son club formateur, William Saliba doit confirmer tout le bien qu’on pense de lui dans le Forez et même au-delà.

À 18 ans, le défenseur central doit continuer de grandir, à son rythme, sous les yeux d’une France du football qui attend de voir si elle tient là son futur Raphaël Varane, bluffant de maturité dès ses premiers matches madrilènes. Aux côtés de l’icône Perrin mais face à la concurrence d’Harold Moukoudi et de Timothée Kolodziejczak, il a tout pour impressionner. Avant de tenter sa chance outre-Manche dans un championnat qui risque de raffoler de ses qualités.

William Saliba

William SalibaGetty Images

4. Jonathan Bamba (23 ans, LOSC)

Nicolas Pépé a enflammé le mercato avec ce transfert XXL à Arsenal. Jonathan Ikoné a été l’un des tubes de la rentrée tricolore. Et Bamba dans tout ça ? Il est toujours là, fer de lance d’une animation lilloise qui compte sur lui. La saison passée (14 buts et 4 passes), il avait prouvé que son choix de quitter Sainté pour le LOSC répondait, aussi, à une logique sportive. Cette année doit être celle de la confirmation et de la découverte du plus haut niveau en Ligue des champions.

Jonathan Bamba, attaquant de Lille

Jonathan Bamba, attaquant de LilleGetty Images

3. Memphis Depay (25 ans, OL)

On aurait pu mentionner Moussa Dembélé qui n’a pas cédé aux sirènes anglaises malgré des approches plus ou moins concrètes venues de Manchester United, notamment. Mais c’est finalement Memphis Depay qui a retenu notre attention. Car si le Français est une formidable machine à marquer, le Néerlandais reste l’un des joueurs les plus imprévisibles du championnat. Capable de gestes de folie comme de trous de performance durables. Memphis, c’est l’intermittent brillant.

"Débarrassé" de Nabil Fekir, avec qui la cohabitation tactique a été difficile, l’ancien Mancunien est attendu comme l’homme fort de l’OL. Ses performances internationales sont à la hauteur de son immense talent. Celles sur le bord du Rhône tardent à répondre complètement aux attentes. Jusqu’à cette saison ?

Vidéo - D'Osimhen à Choupo-Moting : 5 stats à connaître sur les meilleurs buteurs de L1

01:00

2. Youcef Atal (23 ans, OGC Nice)

Mais que fait encore Youcef Atal à l’OGC Nice ? Sans manquer de respect au club niçois, dont la fin de mercato est aussi intrigante qu’alléchante, le jeune Algérien a prouvé tout au long de la saison passée qu’il avait le pedigree pour viser plus haut. Bien plus haut. À 23 ans, il va donc rester une année de plus sur la Côte d’Azur malgré un intérêt prononcé venu récemment de Chelsea.

S’il a joué la meilleure partie de son temps au poste de latéral droit l’année passée, son triplé comme ailier gauche a dû faire réfléchir un Patrick Vieira soucieux de son développement. Sa vitesse folle et son goût du un contre un peuvent en faire une arme de destruction massive. Ses limites sont, pour l’heure, inconnues. C’est ce qui le rend excitant.

Vidéo - Du dribble, de la jeunesse et des paris : Nice a tout pour être l’équipe frisson de l’année

02:38

1. Neymar (27 ans, PSG)

On peut être fatigué par le dossier Neymar mais resté amoureux du joueur. Le Brésilien est différent. Comme les grands artistes, il ne laisse pas indifférent. Il est probablement, avec Kylian Mbappé, le plus grand talent de cette Ligue 1. Désormais, c’est sur le terrain qu’il devrait faire parler de lui. Et c’est bien mieux ainsi.

Ses stats dans l’élite sont sans équivoque : 37 matches, 34 buts et 21 passes. Un carnage. Alors revoir ses grigris et ses gestes spectaculaires sur nos pelouses est une bonne nouvelle pour tous les amateurs de foot. Car un joueur à part comme celui-ci, cela ne court pas les rues. Surtout dans notre championnat.

Vidéo - Professionnel irréprochable ou diva incontrôlable : et maintenant, quel Neymar à Paris ?

03:08
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0