Getty Images

Benedetto voit triple, Marseille redécolle

Benedetto voit triple, Marseille redécolle

Le 28/02/2020 à 22:37Mis à jour Le 28/02/2020 à 23:01

LIGUE 1 - Après la bévue nantaise, l'OM a retrouvé des couleurs dans le Sud en allant gagner à Nîmes (2-3) en match avancé de la 27e journée de L1. Un triplé de Dario Benedetto, le premier avec Marseille, relance les Phocéens : les revoilà provisoirement à 10 points du leader parisien, qui reçoit Dijon samedi à 17h30, et laissent Rennes à 11 longueurs derrière eux.

L'OM a eu la réaction attendue. Six jours après sa défaite au Vélodrome face à Nantes (1-3), les joueurs d'André Villas-Boas ont rectifié le tir en venant s'imposer à Nîmes (2-3), en ouverture de la 27e journée de Ligue 1. Longtemps bousculés par des Gardois très entreprenants, ils ont fait la différence grâce à l'efficacité de Dario Benedetto, auteur de son premier triplé en France. Ce qui permet à Marseille de réaliser un bon coup au classement. L'équipe conforte sa deuxième place avec provisoirement 11 longueurs d'avance sur Rennes, troisième, qui se rend à Toulouse ce samedi.

Avec le même onze de départ que celui aligné face aux Canaris, Marseille a pourtant très mal débuté, concédant un but à Ferhat, à la conclusion d'un très beau mouvement collectif (1-0, 5e). Mais le dauphin du PSG n'a pas tardé à réagir. Grâce à son attaquant Dario Benedetto qui reprend un bon ballon de Bouna Sarr (1-1, 10e). Pas le temps de gamberger. D'autant que l'Argentin, bien lancé par Payet, a doublé la mise d'un lob astucieux devant Bernardoni (1-2, 36e).

Mandanda décisif avant le but du break

Un réalisme froid pour des Phocéens obligés de défendre très bas, devant sa surface, dès l'entame de la deuxième période. Nîmes a poussé très fort. Et Steve Mandanda s'est montré décisif. Notamment en repoussant sur sa ligne une splendide volée de Landre (62e), quelques secondes avant une tête de Ripart juste à côté. Ou en détournant du bout des gants en corner une frappe puissante de Ferhat (64e).

C'est alors que Benedetto s'est encore illustré. A la réception d'un ballon heureux de Caleta-Car sur un coup franc lointain, il a fusillé de près, du gauche, Bernardoni (1-3, 69e). Trois tirs, trois buts. Une efficacité parfaite qui a tué tout suspense sur la fin. Malgré la réduction du score tardive de Lucas Deaux, de la tête sur corner (2-3, 90e+2). Avec un attaquant et un gardien à ce niveau, l'OM ne devrait pas avoir trop de souci à se faire pour valider son billet pour la prochaine Ligue des champions.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313