Getty Images

Saint-Etienne se réveille, Rennes se rapproche

Saint-Etienne se réveille, Rennes se rapproche
Par Eurosport

Le 04/12/2019 à 21:00Mis à jour Le 04/12/2019 à 21:34

LIGUE 1 - Saint-Etienne s'est repris en surclassant Nice (4-1) mercredi pour le compte de la 16e journée. Les Verts reviennent à un point du podium. Autre bonne opération de la soirée, celle du Stade Rennais petit vainqueur à Metz (0-1), mais à deux points de la troisième place, à laquelle Montpellier a manqué de recoller. Monaco s'est donné un peu d'air à Toulouse (1-2).

Saint-Etienne - Nice : 4-1

Les Verts n'ont pas tardé à reprendre leur marche en avant. Après une semaine pénible entre l'élimination en Ligue Europa et la première défaite de l'ère Puel à Rennes, Saint-Etienne s'est révolté et a passé ses nerfs sur Nice. Et de quelle manière ! Portée par un Denis Bouanga des très grands soirs (doublé et une passe décisive), la formation du Forez a surclassé le Gym. Dolberg avait pourtant répondu au penalty du Stéphanois au quart d'heure de jeu (1-1), mais les locaux ont évolué deux tons plus forts de leur adversaire tout le match durant. Outre Bouanga, Hamouma et Fofana d'une superbe tête croisée ont trompé Walter Benitez qui n'a pourtant pas démérité.

  • Ce qu'on en retient : Avec Bouanga, les Verts ont vraiment fait une super affaire l'été dernier.
Romain Hamouma lors de Saint-Etienne - Nice, 2019

Romain Hamouma lors de Saint-Etienne - Nice, 2019Getty Images

Metz - Rennes : 0-1

Ce n’est pas un Rennes des grands soirs qui a affronté Metz mercredi, mais le contrat est rempli pour les hommes de Julien Stéphan qui sont repartis avec les trois points grâce à un but d’Adrien Hunou (39e). La première partie de match a clairement été à l’avantage des Messins qui n’ont pas su concrétiser leurs occasions. A partir de la demi-heure de jeu, les visiteurs ont remis le pied sur le ballon, ont commencé à sortir de leur camp et se sont montrés de plus en plus dangereux. A noter quelques éclairs en fin de match pour Metz, qui n’est pas parvenu à égaliser. Le Stade rennais prend la 7e place avec 24 points, à égalité avec Montpellier. Les Messins, eux, sont 18e avec 15 points.

  • Ce qu’on en retient : On attend toujours plus d’agressivité de Rennes, mais cette deuxième victoire d’affilée va redonner confiance aux Rennais.
Adrien Hunou et Raphinha avec Rennes, 2019

Adrien Hunou et Raphinha avec Rennes, 2019Getty Images

Dijon - Montpellier : 2-2

Occasion manquée pour la Paillade. Les Montpelliérains ont manqué une belle occasion de revenir à hauteur de Bordeaux, 3e. Les hommes de Der Zakarian ne pourront s'en prendre qu'à eux-mêmes, après avoir concédé l'ouverture du score sur un c.s.c. de Sambia dès la deuxième minute avant de s'arrêter de jouer une fois avoir pris l'avantage du score. Mollet sur un coup-franc détourné (15') et Savanier d'une frappe lumineuse de 25 mètres du pied gauche (29') avaient pourtant vite remis le MHSC sur de bons rails. Mais à trop vouloir mettre le frein à main, les visiteurs ont été punis sur coup de pied arrêté et l'égalisation de Mavididi, consécutive à une grossière erreur d'appréciation de Rulli. La punition est logique et offre un point précieux à Dijon.

  • Ce qu'on en retient : Montpellier ne nous avait pas habitué à un manque de caractère pareil.

Toulouse - Monaco : 1-2

Toulouse s’enfonce toujours un peu plus dans les méandres du championnat après cette défaite à domicile contre les hommes de Leonardo Jardim. Grâce à un très bon Ben Yedder (5e, sp) et un Gelson Martins décisif (81e), le club du Rocher s’est imposé sur le fil contre des Violets qui avaient pourtant tenu le choc presque toute la deuxième mi-temps. L’absence de Slimani en attaque s’est quelque peu fait sentir pour les Monégasques qui se sont vraiment mis à pousser en fin de match (77e, 88e). Avec 21 points, l’AS Monaco remonte à la 13e place, les Toulousains restent derniers avec 12 points.

  • Ce qu’on en retient : Victoire logique pour Monaco qui a un match en moins dans les jambes, alors que les Toulousains ne parviennent pas à sortir la tête de l’eau.

Amiens - Reims : reporté

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0