Getty Images

Un triplé pour décoller : cette fois, l'aventure de Maja est bien lancée

Un triplé pour décoller : cette fois, l'aventure de Maja est bien lancée

Le 03/12/2019 à 22:52Mis à jour Le 03/12/2019 à 23:31

LIGUE 1 – Titulaire pour la troisième fois de la saison mardi soir, le prometteur Josh Maja (20 ans) a signé sa première prestation référence avec Bordeaux, d'un triplé contre Nîmes (6-0). De quoi se faire un nom en Ligue 1 et lancer définitivement son aventure en Gironde.

Qui aurait cru, sur les coups de 19h15, que Josh Maja serait l'homme de la soirée du côté de Bordeaux ? A ce moment-là, Girondins et Nîmois avaient joué à peine onze minutes avant d'être renvoyés au vestiaire suite aux protestations d'un groupe de supporters. Et si les (grosses) tensions en coulisses ont fait parler dès l'issue de la rencontre, l'attaquant de 20 ans a lui aussi attiré la lumière. Et comment.

Bordeaux n'avait plus vu l'un de ses joueurs inscrire trois buts dans un même match de Ligue 1 depuis Cheick Diabaté contre Guingamp, le 20 avril 2014. Presque une éternité. Alors Maja, débarqué il y a moins d'un an en provenance de Sunderland, a décidé de se faire un nom pour de bon. En 34 minutes de jeu, réparties entre la fin de la première période et la reprise, le natif de Londres s'est offert son premier triplé dans l'élite. Et accessoirement son premier doublé.

Josh Maja (Bordeaux)

Josh Maja (Bordeaux)Getty Images

Maja a transformé presque chaque ballon en or

Trois réalisations qui ont révélé toute la panoplie de ce jeune talent. Parti à la limite du hors-jeu avant de conclure plein de sang-froid sur les deux premières, il a crucifié Paul Bernardoni d'une frappe limpide pour le 3-0. En étant, certes, aidé par les problèmes d'alignement et d'agressivité de la défense nîmoise. Mais ne nous y trompons pas : cette performance, il la doit surtout à lui-même.

Et ses autres statistiques le prouvent. Outre ses trois buts en trois frappes cadrées, Maja a offert une passe décisive à Nicolas De Préville en enchaînant feinte de corps et belle ouverture, et n'a perdu aucun des… 22 ballons qu'il a touchés. Le plus faible total de la rencontre parmi les titulaires. En clair, un peu plus d'un ballon sur cinq touché par l'ancien de Sunderland s'est transformé en action décisive.

Bien sûr, l'intéressé est perfectible, notamment dans ses appels. Signalé deux fois hors-jeu, Maja a d'ailleurs été repris par Paulo Sousa sur son appel en profondeur au moment de son ouverture du score. Avant que le coach portugais ne réalise que le but allait être accordé. "Josh n'a pas besoin de beaucoup d'espace pour finir. Il améliore sa compréhension du jeu pour donner de la profondeur à l'équipe", a expliqué le technicien à l'issue de la rencontre. La star du jour, elle, savourait au micro de Canal+ : "Je ne réalise pas ce qui s'est passé. Ce sera le cas quand je vais rentrer chez moi et parler avec ma famille".

Maja et Jovanovic

Maja et JovanovicGetty Images

Un trio prometteur

Et il y a de quoi. Car cette prestation de haute volée est l'aboutissement des progrès effectués ces dernières semaines, récompensés par cette troisième titularisation de la saison. La troisième de suite. Après, déjà, une belle inspiration à Reims samedi, Maja a par ailleurs confirmé que son entente avec Nicolas de Préville et Yacine Adli pouvait faire des ravages, alors que ce trio était aligné pour la deuxième fois en quatre jours.

Début novembre, Maja ne pesait que trois titularisations et deux buts en Ligue 1. A l'entame de ce mois de décembre, il a signé ce qui doit être le véritable top départ de sa carrière au plus haut niveau. Il incarne d'ailleurs la plus grosse victoire de l'ère Paulo Sousa. Peut-être pas si anecdotique pour la suite.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0