Voilà des supporters qui ont le sens de la formule. Naturalisé quelques mois avant la Coupe d’Afrique 2019 remportée par les Fennecs, Andy Delort a vite su se faire adopter en Algérie grâce à sa grinta et son envie de bien faire.

C’est donc naturellement que le Montpelliérain s’est vu être titularisé lors du match retour face au Zimbabwe, comptant pour la qualification à la CAN 2022, le 16 novembre dernier. En ouvrant le score d’une tête puissante, Delort a inscrit son premier but en match officiel avec les Verts. Une tête qui a marqué les esprits chez les supporters algériens qui n’ont pas tardé à surnommer le buteur d’un drôle de surnom affectif : Andy "Bouzelouf" Delort. "Bouzelouf" que l'on peut traduire par "tête de mouton".

Ligue 1
Néant marseillais, le revenant Rémy et le gâchis de Slimani : Les tops et flops de la 26e journée
22/02/2020 À 22:05

Objectif : but de la tête au Vélodrome

Aussitôt, le nouveau chouchou des fans des Fennecs a relayé son sobriquet sur Twitter. Encore mieux, il a récidivé en marquant un doublé de la tête, ce dimanche face à Strasbourg (4-3). Le natif de Sète a même promis d’en remettre une couche lors d’un match bien précis : "Je vais tout faire pour en faire une au Vélodrome le 6 janvier". Andy "Bouzelouf" a encore de beaux jours (et quelques coups de casque) devant lui.

Ligue 1
Delort : "Neymar ? Il est un peu hautain, on ne doit pas avoir la même éducation"
07/12/2019 À 21:36
Ligue 1
Delort souhaite jouer pour l'Algérie
29/04/2019 À 12:36