Le spectre du “grantatakan” plane toujours sur le Vieux Port. Et il ne semble pas épargner Dario Benedetto. Arrivé lors du mercato estival 2019 en provenance de Boca Juniors, l’international argentin vit un début de saison très compliqué, en contraste total avec ses premiers pas prometteurs sous le maillot ciel et blanc. Buteur pour la première fois de la saison et crédité d’une belle entrée face à Nantes le week-end dernier (3-1), “Pipa” a mis un terme à une disette de plus de neuf mois sans trouver le chemin des filets. Une performance aux allures de bouffée d’oxygène, mais loin de rassurer tous les sceptiques et les détracteurs de l’attaquant phocéen.

Patience et longueur de temps

Ligue 1
La géométrie tactique du professeur Kovac
IL Y A 9 HEURES

Pas en rythme, transparent, inefficace : les critiques sont légion sur le début de saison de l’attaquant de 30 ans. Et sa nouvelle performance en demi-teinte mardi, face à l’Olympiakos, ne devrait pas calmer les inquiétudes. Pour ne rien arranger, l’entrée en jeu de Valère Germain a permis d’insuffler une nouvelle dynamique au collectif phocéen. De quoi soulever des interrogations sur le réel apport de Benedetto dans le onze marseillais.

Pourtant, André Villas-Boas continue de faire confiance à son attaquant, coûte que coûte. Semaine après semaine, l’ancien entraîneur du FC Porto s’applique à conforter son avant-centre. Présent en conférence de presse ce jeudi, le technicien portugais a tenu à clarifier son choix de remplacer le joueur à la mi-temps, mardi dernier. “On l'a enlevé de l'équipe pour lui enlever de la pression et le remettre petit à petit pour qu'il revienne bien. Il retrouve sa forme. (...) Il ne faut pas faire des inventions. Il a des chances de débuter demain (ndlr, face à Nîmes).”

De la confiance, c’est principalement ce que doit retrouver l’Argentin. “Je crois que Dario a besoin de nous, il a besoin de toute l'équipe [...] Il a toute notre confiance”, lançait Alvaro Gonzalez en conférence de presse, il y a quelques semaines. “Quand un attaquant trouve le chemin du but, les choses commencent à s'améliorer. Sa performance, les ballons qu'il a tenus, sa mobilité, sa façon d'aider l'équipe à avoir plus d'espaces, tout cela a été intéressant”, avait abondé AVB, après la rencontre face aux Canaris.

Le coupable idéal

Car si Benedetto a beaucoup de défauts et de lacunes dans le jeu, notamment face au but, l’Albiceleste n’en demeure pas moins un joueur intéressant pour le collectif phocéen. Malgré ses statistiques faméliques depuis le début de saison, “Pipa” se distingue par son jeu sans ballon. Ses décrochages permettent d’ailleurs de libérer de nombreux espaces pour ses partenaires.

Problème, l’ancien joueur de Boca Juniors est l’une des premières victimes d’une animation offensive chancelante et du manque d’inspiration de ses coéquipiers. Alors que son association avec Florian Thauvin et Dimitri Payet était attendue cette saison, le trio peine à trouver des automatismes et des circuits préférentiels. La concurrence d’un Valère Germain, combatif et sur lequel AVB semble vouloir s’appuyer dans les prochaines semaines, peut également stimuler l’ancien avant-centre de Boca. Autant d'éléments sur lesquels l’international argentin peut capitaliser pour enfin relancer une machine qui fonctionne sur courant alternatif.

Nîmes pour se sublimer

Et quoi de mieux qu’un déplacement aux Costières pour briser cette spirale négative ? Face à Nîmes, une équipe contre laquelle il a brillé la saison dernière (quatre buts et une passe décisive sur les deux confrontations), Benedetto a l’occasion de se refaire une santé. Auteur d’un triplé en février dernier contre les Crocos, l’attaquant argentin avait même réalisé sa prestation la plus aboutie sous le maillot marseillais. Une aubaine donc ?

Travailleur de l’ombre, Benedetto a connu plusieurs passages à vide au cours de sa carrière. Son aventure marseillaise n’y échappe pas. Mais Pipa connaît la recette pour renverser la vapeur. A lui de prouver qu’il ne l’a pas oubliée.

Dario Benedetto, auteur d'un triplé face à Nîmes

Crédit: Getty Images

Ligue 1
"Il y a beaucoup de choses à changer au sein du club"
20/01/2021 À 23:23
Ligue 1
L'OM plonge au fond du trou la tête la première
20/01/2021 À 21:56