Jonathan David (Lille) : Comme un symbole. Décevant et critiqué après ses premiers matchs chez les Dogues, le Canadien a prouvé qu’on pouvait compter sur lui et qu’il n’avait rien d’un pétard mouillé. Premier buteur face à Angers (2-0) et à l’origine du pénalty transformé par Yilmaz, il aura montré l’étendue de son talent. Champion.
Jean-Louis Leca (Lens) : Face aux assauts monégasques (19 tirs), le gardien de 35 ans a résisté et maintenu son équipe dans le match (0-0). Lens, qui n’est pas qualifié pour l’Europe, peut avoir des regrets en cette fin de saison mais peut remercier son capitaine pour ses exploits.
Angel Di Maria (PSG) : Dans une rencontre qui pouvait s’avérer délicate face à Brest (2-0), l’Argentin a sorti le match qu’il fallait. À l’origine du pénalty raté par Neymar, auteur du corner détourné par Faivre dans ses buts et passeur décisif pour Mbappé : Di Maria a fait le boulot.
Ligue 1
Accusé de racisme, Costil a décidé de porter plainte
06/04/2022 À 19:30

La joie de Jonathan David, double buteur avec le LOSC face à l'OM, le 3 mars 2021.

Crédit: Getty Images

Yacine Adli (Bordeaux) : Mal engagé face à Reims (2-1), Bordeaux se devait de revenir au score pour sauver l’honneur d’une saison peu glorieuse. C’est ce qu’à réussi à faire Adli, auteur d’une belle reprise de volée.
Jean-Ricner Bellegarde (Strasbourg) : À domicile, Strasbourg n’avait pas le droit à l’erreur face à Lorient et devait être solide. Avec 8 ballons récupérés et 100% de ses duels gagnés, Bellegarde a montré l’exemple.
Amine Gouiri (Nice) : Face à son club formateur, Gouiri aura été remuant et décisif (passeur pour Saliba). Si les Niçois ont pu remonter au score par deux fois face à l’OL et s’imposer (3-2), l’international espoirs français n’y est pas pour rien. Et Monaco le remercie.

Amine Gouiri, l'attaquant de l'OGC Nice.

Crédit: Getty Images

Benjamin Bourigeaud (Rennes) : Un missile sous la barre et les Rennais fut libérés. Dans un match où personne n’aura tiré autant que lui (5 tirs), le natif de Calais a mené son équipe vers cette si convoitée 5e place. Au détriment de Lens, son club formateur.
Saturnin Allagbé (Dijon) : Une victoire pour sauver l’honneur. Face à Saint-Etienne, Dijon quitte la Ligue 1 sur une note positive (1-0) et peut remercier son gardien, auteur de cinq arrêt dans ce match.

Andy Delort (Montpellier)

Crédit: Getty Images

Pol Lirola (OM) : Remuant sur son côté, l’espagnol aurait même pu être décisif en fin de match. Une rencontre qui symbolise sa belle montée en puissance cette saison.
Andy Delort (Montpellier) : Malgré son pénalty raté, il aura quand même trouvé l’occasion de marquer le but victorieux et de repousser la frappe de la dernière chance des nantais. Décisif jusqu’au bout.
QUI EST LE MEILLEUR JOUEUR DE LA 38E JOURNÉE DE LIGUE 1 ?
Ligue 1
Antonetti prend 10 matches de suspension, Verratti sera convoqué le 2 mars
23/02/2022 À 21:17
Ligue 1
Pire défense du siècle, ambiances de feu, Milik retrouvé : les tops et flops de la 23e journée
07/02/2022 À 00:25