C'est une fin de match qui avait quelque peu terni son incroyable scénario. Sous tension, les joueurs de l'AS Monaco et l'OL en étaient venus aux mains, dimanche soir, au Stade Louis-II. Résultat : pas mal de grabuge et trois expulsions. "On n'avait aucune raison de se faire agresser", avait déploré Jean-Michel Aulas après la rencontre, gagnée par les siens (2-3).
Déclarations inappropriées
"L’AS Monaco regrette vivement les incidents ayant mêlé les deux équipes hier après le match contre Lyon, des évènements qui vont à l’encontre des valeurs du sport que le Club défend, a réagi Monaco ce lundi. L’AS Monaco déplore tout autant les déclarations inappropriées et déplacées faites par les représentants de l’OL après le match, évoquant notamment la "dignité" du club rouge et blanc."
Ligue 1
"On verra" : Florenzi entretient le flou sur son avenir au PSG
IL Y A 2 HEURES
Avant de poursuivre : "Par ailleurs, le terme "agression" ayant été utilisé à plusieurs reprises ces derniers jours par des représentants lyonnais pour caractériser l’attitude des joueurs de l’AS Monaco, il semble opportun de rappeler ces faits : La blessure, et l’indisponibilité de Sofiane Diop depuis le match de Coupe de France suite à un tacle de De Sciglio et la sortie du terrain de Caio Henrique, dimanche soir, durement touché et contraint de céder sa place."
Ligue 1
"Si Lens prive Lille de titre, on en parlera encore dans 20 ans !"
IL Y A 11 HEURES
Ligue 1
Droits TV : la fin de saison est passionnante mais la L1 ne doit toujours pas rêver au jackpot
IL Y A 12 HEURES