Vieux routiers de la Ligue 1 opposés samedi (13h), Jean-Louis Gasset et Frédéric Antonetti s'apprécient et partagent une même gestion paternaliste. Mais si cela fonctionne pour le Corse à Metz, en course pour l'Europe, c'est plus compliqué pour l'Héraultais à Bordeaux, où la crise guette. Très longtemps entraîneur-adjoint, notamment aux côtés de Laurent Blanc, à Bordeaux, en équipe de France et au PSG, Jean-Louis Gasset (67 ans) est revenu en première ligne en 2017 à Saint-Etienne, après des premières expériences à Montpellier, son club de coeur, Caen et Istres.
Il aime s'appuyer sur des joueurs d'expérience, qui servent de relais dans le vestiaire et aussi de moteur sur le terrain pour entraîner l'équipe dans leur sillage. Il est plus compliqué pour lui de lancer des jeunes dans le grand bain car il ne dispose pas souvent du temps nécessaire. Mais avec un seul point pris sur les cinq derniers matches, Jean-Lous Gasset vit sa première grosse véritable crise de résultats. Dernièrement, sa gestion de l'effectif girondin a été critiquée, notamment sur le cas Hatem Ben Arfa, à qui il a ouvertement et médiatiquement confié les clés du camion, mais qui n'a pas retrouvé en 2021 après son retour de blessure, ses états de service de l'automne (2 buts, 4 passes décisives).

L’Espagne à la dérive, la patte Conte et Martial en danger : l’intégrale de Tour d’Europe

Ligue 1
Kluivert prolonge le bel été niçois, les chiffres du prêt dévoilés
20/07/2021 À 20:59
Et le conflit couve dans son vestiaire où le capitaine Laurent Koscielny a pris la parole jeudi pour dénoncer avec des mots très forts le comportement de certains de ses coéquipiers qui plombent l'ambiance, appelant "à faire le ménage" cet été. Quatre jours avant de recevoir le PSG mercredi, l'urgence est là pour Bordeaux : une défaite face à Metz viendrait noircir encore plus le tableau déjà peu reluisant des Girondins, 11es avec 33 points.
Au moins Jean-Lous Gasset aura-t-il le plaisir de recroiser Antonetti, qu'il apprécie beaucoup : "C'est un grand monsieur. Je le connais depuis longtemps, on est de la même génération, on a vécu beaucoup de choses similaires dans notre vie d'hommes (ndlr : ils ont tous deux perdu leur épouse). J'ai beaucoup de respect pour lui, j'aime son caractère, beaucoup de choses. C'est un très bon entraîneur de première division (Ligue 1)."

Antonetti, le bâtisseur vise l'Europe

Frédéric Antonetti (59 ans) est un homme de projet, qui aime s'inscrire sur le long terme et voir son équipe progresser. Il est notamment resté six ans (en deux passages) à Bastia, club auquel il est viscéralement attaché, trois à Nice et quatre à Saint-Etienne et à Rennes. Il affirme très souvent qu'il aime former des jeunes. Partout où il est passé, il n'a jamais hésité à faire confiance aux jeunes pousses du centre de formation. Il affiche toujours beaucoup de bienveillance envers ces "protégés".

Tolisso out, Pogba touché, Camavinga et Aouar décevants : le milieu des Bleus, péril en la demeure ?

Cette saison, il a notamment intégré à l'équipe les jeunes Sénégalais Papa Ndiaga Yade (21 ans) ou Lamine Gueye (22 ans). Il avait vu ce dernier lors d'une rencontre de l'équipe réserve face à Epinal quand il était manager général des Grenats et l'a lancé dans le bain dès son retour au poste d'entraîneur principal en octobre, après l'intérim de Vincent Hognon. Depuis lors, il a contribué à faire grimper les Mosellans de la 14e à la sixième place avant la 27e journée ce week-end, grâce notamment à une solidité retrouvée. Quatrième meilleure défense de L1, les Grenats se mêlent désormais à la lutte pour les places européennes.
Et lui non plus ne tarit pas d'éloges sur Jean-Louis Gasset: "C'est un formateur au départ. Je pense qu'il a évolué parce qu'il a côtoyé l'équipe de France, Bordeaux, le PSG. Moi, je suis resté plus formateur, lui est plus dans le haut niveau maintenant, il est plus dans la gestion. C'est quelqu'un que j'apprécie énormément. Je suis très content de sa réussite et qu'aujourd'hui ses qualités soient mises en évidence parce que c'est un très, très bon entraîneur", a-t-il conclu.
Ligue 1
Spotify, contrats et pass sanitaire : Aulas dévoile ses solutions pour le foot français
20/07/2021 À 17:56
Ligue 1
Jeunesse, paris, et fibre néerlandaise : Nice, Rennes et Monaco, agitateurs du mercato
17/07/2021 À 21:22