Depuis le retrait de Mediapro annoncé fin décembre, Jaume Roures ne s'était pas encore exprimé publiquement. Ce mercredi, le patron du groupe sino-espagnol a pris la parole, au micro de Radio Marca, et n'a pas fait le voyage pour rien. Le dirigeant catalan s'en est pris à la Ligue de football professionnel mais également à la presse française. "La reprise des informations en France, comme L'Equipe, m'ont dérangé parce que c'était une fausse interprétation de la situation", a assuré Jaume Roures dans un premier temps.

"Nous demandions à la LFP de renégocier le contrat des droits TV. Mais nous n'arrêtons jamais de payer. Au lieu de s'asseoir pour négocier, cela a mal tourné", a-t-il ajouté. Dans un entretien accordé à L'Equipe en octobre dernier, Jaume Roures annonçait cette information car il estimait que le produit avait été dévalorisé du fait de la pandémie de Covid-19 qui a entraîné les huis clos dans tous les stades français.

Ligue 1
Encore un rebondissement : Canal+ va attaquer la LFP pour son nouvel appel d'offres
20/01/2021 À 16:06

Mediapro, l'ex-diffuseur principal du championnat de France, n'a pas honoré son échéance d'octobre (172 millions d’euros) à la LFP, qui a dû contracter un prêt de 120 millions d'euros durant la même période auprès d'une filiale anglaise d'une banque américaine. Le groupe sino-espagnol n'a pas non plus versé l'échéance du début du mois de décembre (environ 170 millions d'euros). En guise de dédommagement avant son retrait en fin d'année dernière, Mediapro a cependant versé 64 millions d'euros à la Ligue.

Pas de diffuseur, clubs au bord de la faillite : La Ligue 1 peut-elle disparaître ?

Ligue 1
"Longuépée démission" : Les Ultramarines manifestent devant le stade avant Bordeaux-Metz
IL Y A 5 MINUTES
Ligue 1
L'OM, (em)porté par la foule
IL Y A 4 HEURES