Le jeu : Paris au presque parfait

Pendant un peu plus d'une heure, c'était un véritable récital du PSG, digne de sa prestation à Barcelone (1-4) en Ligue des champions. Une organisation remarquable, du mouvement perpétuel, une grande précision technique et un contre-pressing qui n'a laissé aucun répit aux Lyonnais. Paris y a ajouté l'efficacité avec deux buts en première période, et la capacité d’éteindre tous les espoirs des Gones avec deux nouveaux buts dans le premier quart d'heure de la deuxième. Il n'a cependant pas tenu ce niveau jusqu'au bout, et son relâchement a été sanctionné par les deux buts rhodaniens. Mais il n'y a pas eu photo au bout du compte. L'équipe de Mauricio Pochettino a signé sa meilleure prestation de la saison, et elle l'a fait au meilleur des moments face à un concurrent direct pour le titre.

Les joueurs : Mbappé va beaucoup trop vite

Ligue 1
Le shérif est de retour
21/03/2021 À 21:54
C'est peu de dire qu'il a fait très mal à l'OL. Par sa vitesse, la qualité de ses prises de balle, sa capacité d'élimination et surtout ses deux buts, Kylian Mbappé a été le grand artisan de la victoire parisienne. Marco Verratti également. Le milieu italien s'est régalé dans ce rôle entre le milieu et l'attaque qui lui convient de mieux en mieux. Il a parfaitement été épaulé par la paire Gueye-Danilo pour étouffer le milieu lyonnais. A l'OL, on retiendra surtout l'entrée d'Islam Slimani qui a enfin donné un peu d'impact à une attaque lyonnaise inoffensive ou presque jusque-là. Dépassée par la vitesse parisienne, la paire Marcelo-Denayer a sombré et incarné l'infériorité des Gones.

Un grand Paris ? Et si c’était surtout un (tout) petit Lyon...

Le facteur X : Navas, l'anti-stress

Normalement, il n'y aurait pas eu besoin de parler de lui tant l'écart a longtemps été abyssal entre l'OL et le PSG. Mais Keylor Navas a quand même été déterminant. D'abord à 0-3, sur un réflexe qui a précédé la quatrième réalisation parisienne inscrit par Mbappé. Mais surtout à 2-4, avec une nouvelle parade à bout portant pour empêcher les Lyonnais de revenir à un but et le match de basculer dans la folie. Le Costaricien a confirmé sa forme étincelante du moment malgré deux buts concédés sur lesquels il ne peut rien. Mais surtout sa faculté à être décisif, même quand Paris ne semble pas avoir besoin de lui.

La stat : 8

Ce n'est pas la première fois que Kylian Mbappé fait des misères à l'OL. Le club rhodanien est même l'une des victimes préférées de l'attaquant du PSG, auteur de 8 buts dans sa carrière contre les Gones en Ligue 1. Et c'est sans compter son triplé face au même club en Coupe de France il y a un peu plus d'un an. Oui, les Lyonnais ont toutes les raisons d'espérer que Mbappé, auteur déjà de 100 buts en L1, ne fassent pas de vieux os dans le championnat de France.

La décla : Kylian Mbappé (attaquant du PSG)

On reprend notre première place. On va essayer de faire en sorte de ne plus la perdre.

La question : Le PSG a-t-il fait un pas décisif vers le titre ?

C'était la semaine de tous les dangers pour le PSG. C'est finalement celle qui l'a replacé au sommet du championnat de France. Mais pas seulement pour les trois points pris au Groupama Stadium, conjugués à l'incroyable défaite de Lille face à Nîmes à domicile (1-2). C'est surtout pour la capacité des Parisiens à jouer enfin sur leur véritable valeur dans un match face à un concurrent direct pour le titre. Ils étaient passés à côté de leur sujet dans tous leurs rendez-vous de ce type jusqu'ici. Mais à Lyon, ils ont sorti leur meilleur match de la saison pour prendre la tête du classement.
C'est un pas décisif pour le titre dans le sens où Paris a désormais les cartes en main pour conserver son bien. Mais aussi pour le message envoyé à la concurrence. Les Parisiens avaient déjà porté un coup psychologique aux Lillois avec leur large victoire en Coupe de France mercredi (3-0), avant les retrouvailles entre les deux clubs à la reprise. Ils en ont asséné un autre avec cette masterclass face aux Lyonnais. Paris n'avait jamais signé une telle prestation en championnat cette saison.
Mais le PSG a aussi montré ses limites. Elles ne resteront qu'anecdotiques par rapport au score, mais elles étaient bien réelles sur la dernière demi-heure du match. Les deux buts encaissés sur ce laps de temps ont montré que Paris est toujours capable d'écarts vertigineux de niveau sur un match. Sa défaite à Nantes la semaine passée est une autre preuve de son inconstance. Sa performance du soir a de quoi le mettre en confiance pour la dernière ligne droite, au-delà de son retour à la première place du classement. Mais elle ne lui autorisera pas le moindre relâchement.

Abdou Diallo porte Kylian Mbappé, buteur à deux reprises face à l'OL, dimanche à Lyon avec le PSG (2-4) - 21/03/2021

Crédit: Getty Images

Ligue 1
Le PSG est prévenu, Manchester United réclame au moins 75 millions pour Pogba
HIER À 17:05
Ligue 1
Zlatan voulait revenir : Ibrahimovic a approché le PSG pour un incroyable come-back
03/08/2021 À 11:37