Paris a bien choisi son moment. Incapable, jusqu’ici, de s’imposer face aux équipes du top 4, le PSG a frappé très fort en s’imposant à Lyon dimanche (2-4), malgré un gros relâchement en fin de rencontre. Un succès accompagné d’un niveau de jeu (pendant une heure) rarement affiché par le club francilien en Ligue 1 cette saison. Kylian Mbappé, auteur d’un doublé, a inscrit ses 99e et 100e buts en Ligue 1, tandis que Danilo Pereira et Angel Di Maria ont également participé à la fête. La formation de Mauricio Pochettino s’empare du fauteuil avant la trêve, grâce à une meilleure différence de buts que Lille, battu contre Nîmes plus tôt dans la journée. L’OL est troisième avec trois longueurs de retard sur le duo de tête.
Une fois de plus, Keylor Navas a évité une bien mauvaise surprise au PSG. Si le portier parisien n’avait pas sorti une parade décisive sur un coup de tête d’Islam Slimani à sept minutes du terme, alors que l’OL venait de revenir à 2-4, qui sait quelle fin de rencontre ce choc longtemps déséquilibré nous aurait offerte. Entré en jeu assez tôt dans le second acte, Slimani avait sauvé l’honneur à l’heure de jeu (1-4, 62e), avant que Maxwell Cornet ne réduise un peu plus le score sur un service de Rayan Cherki (2-4, 81e). Mais ce début de "remontada" s’est arrêté là. Lyon partait de beaucoup trop loin.
Ligue 1
Un but mais tellement plus que ça : Hakimi, ça promet déjà
25/07/2021 À 09:37

La barre des 100 pour Mbappé

Car n’oublions pas l’essentiel : durant une grosse heure de jeu, le champion de France en titre a livré une prestation de haute volée sur une pelouse qui ne l’effraie plus depuis maintenant trois matches. Son meilleur match de la saison en championnat. Physiquement, techniquement, dans l'entrejeu, le PSG a donné une leçon à des Gones bien trop tendres et peu inspirés offensivement. Kylian Mbappé a été l’un des principaux artisans de ce succès en atteignant la barre symbolique des 100 buts avec Paris. Un enchaînement dans un espace réduit pour lancer le festival (0-1, 15e), une course en profondeur et un face à face parfaitement géré pour le conclure (0-4, 52e), et le tour était joué. S’il a demandé le changement dans la foulée, remplacé par un Neymar enfin de retour, le champion du monde ne semble toutefois pas touché physiquement.
Entre temps, Danilo Pereira a profité de la passivité adverse pour marquer d’une frappe du droit dans la surface (0-2, 32e), tandis qu’Angel Di Maria a trompé Anthony Lopes d’un coup franc vicieux dans une position excentrée (0-3, 47e). Idrissa Gueye (55e) et Mbappé, encore lui (68e), auraient pu alourdir la marque, mais Paris a finalement préféré se faire peur en fin de rencontre. Avant cela, Memphis Depay, remplacé très tôt (56e), a cruellement manqué de soutien, alors que Karl Toko-Ekambi n’a par exemple fait que des mauvais choix. Voilà Paris leader de Ligue 1 juste avant d’affronter son dauphin Lille puis le Bayern, après la trêve. Le timing parfait.

Un grand Paris ? Et si c’était surtout un (tout) petit Lyon...

Ligue 1
50 millions et une étrange banderole : Pogba focalise l'attention au PSG
24/07/2021 À 12:44
Ligue 1
Wijnaldum explique son choix : "Je démens avoir choisi le PSG pour l'argent"
22/07/2021 À 12:01