La FIFA a décidé de frapper fort sur Angers et le Paris FC, coupables de violations à la réglementation sur les transferts. Les deux clubs ont ainsi interdiction de recruter lors du prochain mercato. Pour Angers, c'est un nouveau coup dur alors que le club recherche activement le successeur de Stéphane Moulin, l'entraîneur emblématique qui a accompagné pendant 10 ans la montée et l'installation de l'équipe en Ligue 1. Angers et le Paris FC, qui écopent aussi d'une amende de 30.000 francs suisses (environ 27.300 euros), sont les premiers sanctionnés depuis l'entrée en vigueur l'an dernier de nouvelles dispositions sur les transferts-relais, une pratique destinée à contourner certaines obligations des clubs acheteurs vis-à-vis des vendeurs, a expliqué la FIFA.
Début juillet 2020, le PFC a enregistré le premier contrat professionnel de Kevin Bemanga, un attaquant âgé aujourd'hui de 23 ans, qui avait auparavant évolué au niveau amateur en France et en Espagne. Mais dès le 18 août, le jeune homme a été transféré à Angers.Après enquête, la commission de discipline de la FIFA "a jugé que le transfert du joueur au Paris FC n'avait pas été effectué dans le but de faire participer le joueur au football organisé mais en vue de contourner les règles concernant l'indemnité de formation", a expliqué la FIFA. Jamais utilisé à Angers, Bemanga est actuellement prêté à la réserve de Sion en Suisse.
Ligue 1
Kluivert prolonge le bel été niçois, les chiffres du prêt dévoilés
20/07/2021 À 20:59
Ligue 1
Spotify, contrats et pass sanitaire : Aulas dévoile ses solutions pour le foot français
20/07/2021 À 17:56
Ligue 1
Jeunesse, paris, et fibre néerlandaise : Nice, Rennes et Monaco, agitateurs du mercato
17/07/2021 À 21:22