Le regard de Leandro Paredes en tribune ou l'attitude de Marquinhos sur la pelouse du Roazhon Park en disent plus qu'un long discours. Les deux joueurs du PSG, pourtant réputés pour leur combativité, ont bien saisi l'état de la situation : Paris a perdu gros ce dimanche soir à Rennes. Très gros même. En lâchant deux points (1-1), les Parisiens ont peut-être dit adieu à leur couronne de champion de France. "On a cette Coupe de France à aller chercher. Et en championnat, on doit continuer à mettre la pression sur Lille pour qu'ils fassent un faux pas", a résumé un Marquinhos dépité sur Canal +.
Devant les micros, le capitaine brésilien ne veut pas rendre les armes. Mais il accuse clairement le coup. En tout logique. Il faut dire que les derniers jours ont été rudes. Cette semaine catastrophique a changé la fin de saison du PSG. Et tout d'un coup, elle devient plus frustrante qu'excitante. Cinq jours après avoir vu ses rêves s'envoler en Ligue des champions face à Manchester City, le club parisien a ainsi pris une nouvelle claque en L1.

Moise Kean avec le PSG, 2021

Crédit: Getty Images

Ligue 1
Blas, Yilmaz, Laborde ? Votez pour le meilleur joueur de la 36e journée de Ligue 1
09/05/2021 À 23:33
Quand on est le PSG, on doit faire mieux que ça
Certes, ce n'est qu'un nul. Et les Parisiens ont encore de l'espoir. "On croit toujours à la première place. Ce n'est pas encore perdu. On va se battre jusqu'au bout", a ainsi lancé Moise Kean sur la chaîne cryptée. "Dans le foot tout peut arriver, a abondé Mauricio Pochettino. Le plus important est de gagner les deux derniers matches et de nous donner toutes les chances". Cependant, les trois points d'avance offerts à Lille avec ce nul en Bretagne à deux journées de la fin ressemblent à un cadeau décisif. Le LOSC a plus que jamais son destin en main. Avec quatre points ramenés contre Saint-Etienne et à Angers, les Dogues seront sacrés. Qu'importe ce que fera le PSG face à Reims et à Brest.
La dynamique des deux formations illustrée durant cette 36e journée par la large victoire des Nordistes face à Lens vendredi (3-0) pendant que Paris a affiché un visage bien décevant à Rennes pousse en plus à tout miser sur les hommes de Christophe Galtier. Car ce dimanche, le PSG a confirmé certaines de ses difficultés. L'équipe de Mauricio Pochettino n'a pas montré l'état d'esprit nécessaire pour aller chercher ces trois points dont les Parisiens avaient pourtant tant besoin.
Ce n'était pas notre meilleure saison
Dans cette compétition domestique que Paris se doit de dominer de la tête et des épaules, les coéquipiers de Neymar, toujours privés de Kylian Mbappé, ont été incapables d'imposer leur jeu. Ils se sont même cassés les dents sur une équipe bretonne très bien en place qui les a forcés à jouer sur les côtés. Pire, ils n'ont pas su se révolter après l'égalisation rennaise. "Nous n'avons pas été meilleurs que Rennes, c'est la vérité, ce n'est pas une question d'attitude ou pas d'attitude, de qualité ou pas de qualité, on ne méritait pas les trois points. Si on veut être champion, il faut gagner ce genre de match", a d'ailleurs reconnu Pochettino "Quand on est le PSG, on doit faire mieux que ça", a aussi avoué Marquinhos.
Et cette impression déceptive n'est pas forcément celle d'un seul match. "Si on regarde le bilan de la saison, on a eu beaucoup de déchets, des matches qu'il ne fallait pas perdre, beaucoup surtout à la maison où on a laissé des points passer. Ça nous fait mal en fin de saison", ajoute encore le Brésilien, qui semble déjà tourné vers l'avenir. "Ce n'était pas notre meilleure saison, on n'a pas été très costaud. Il faut commencer à bien se parler pour la saison prochaine." Comme si cette saison en L1 était déjà réglée…
Ligue 1
Yilmaz à la CR7, Paris fulmine, Cherki engrange : les tops et les flops
09/05/2021 À 23:28
Ligue 1
Le LOSC sacré ce dimanche si...
09/05/2021 À 21:13